les daimyo musee guimet

Les Daimyo font l’objet de deux magnifiques expositions au musée Guimet et au Palais de Tokyo à Paris, retraçant la fascinante histoire des seigneurs de la guerre japonais.

daimyo expositionQui étaient les daimyo ? Grâce à un partenariat inédit entre le musée Guimet et le Palais de Tokyo, un ensemble exceptionnel d’armures, casques, armes de ces puissants gouverneurs au Japon, dont le pouvoir s’étendra du XIIème au XIXème siècle, nous aide à mieux comprendre leur histoire.

Le daimyo, titre de noblesse durant toute la période féodale, a joué un rôle essentiel dans l’histoire du Japon. Détenteur d’un domaine, il cherchait sans cesse à l’agrandir en menant la guerre à ses rivaux. Le musée Guimet présente un ensemble issu de collections françaises – privées et publiques composé de pièces rares – soit 33 armures complètes, armes, accessoires, vêtements, bannières.

daimyo exposition guimetUne exposition montrée au public sur deux sites, à l’Hôtel Heidelbach, à côté du Musée national des arts asiatiques et au 4ème étage dans la rotonde où sont exposées des pièces magistrales, dont certaines sont visibles pour la première fois, dévoilant le pouvoir et la puissance des guerriers.

A l’intérieur de ces créations fastueuses, on sentirait presque une présence humaine. Regard abrité par une visière, bouche ouverte, énigmatique, mains habillées d’un gantelet posées à plat sur les cuisses, le personnage en armure impressionne. En position assise, Il semble attendre l’issue d’un combat venant d’un messager. Le Daimyo devait être craint, admiré dans sa tenue magnifique. Toute son attitude mettait au défi. Il était seigneur et guerrier.

daimyo exposition palais de tokyoLa troisième exposition au Palais de Tokyo, met en lumière l’installation «Le corps analogue» de l’artiste britannique George-Henry Longly. 8 armures de Daimyo y sont présentées, mais aussi des bannières, des fourreaux de lances en peau d’ours.

Un regard contemporain posé sur des objets historiques où se mêlent sculpture, vidéo et son. Dialogue entre passé et présent où les armures, chefs d’œuvre de technologie, rencontrent des robots de recherche sous-marine et autres extensions artificielles du corps. Une expérience originale entre mouvements et oscillations qui troublent le visiteur, modifiant sa perception de l’espace et sa vision sur des œuvres mêlant tradition et modernité.

Exposition «Daimyo, seigneurs de la guerre au Japon» du 16/02/ au 13/05/2018, 1ère partie, Hôtel Heidelbach, 13 avenue d’Iéna, 75116 Paris – 2ème partie,  Rotonde du Musée Guimet, 6 place d’Iéna, 75116 6 – http://www.guimet.fr/

Installation « Le corps analogue » de George-Henry Longly : Palais de Tokyo, 13 avenue du Président Wilson, 75116 Paris – http://www.palaisdetokyo.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici