Stars Wars VIII le fillm

Le nouvel épisode de la trilogie Star Wars replace les pions, chevaliers Jedi contre mercenaires de la Force, sur l’échiquier géant de Star Wars. Rian Johnson le réalisateur a pris le sabre-laser des mains de J.J. Abrahms  (épisode VII) et signe de manière magistrale la suite de l’épopée « Le réveil de la Force ».

L’histoire pousse la dramaturgie jusqu’au suspens le plus insoutenable. Un exode désespéré avec ce qui reste de la République dont les troupes tentent d’échapper à l’empereur Snoke (Andy Serkis, le Gollum du Seigneur des anneaux).  Toutes leurs tentatives, ou presque, échoueront. Luke Skywalker (Marc Hamill, très âgé) ne voulant ou ne pouvant plus combattre.

Le film reprend ainsi tous les principes narratifs qui inspirèrent George Lucas il y a 40 ans. Un conte interstellaire triste et désenchanté qui laisse les spectateurs pantois dans leurs fauteuils alors que défile le générique de fin : « Il y a très longtemps, dans une lointaine galaxie… » De quoi patienter jusqu’au IX épisode.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici