affiche 2018 du festival du film daubagne

En 19 ans d’existence, le Festival International du Film d’Aubagne (FIFA) dans les Bouches du Rhône, est devenu une des manifestations culturelles phare en Europe entièrement dédiée à la musique et au cinéma. Rencontre avec Gaëlle Rodeville, déléguée générale du festival où seront présents de nombreux invités, dont Gabriel Yared, Laurent CantetStephen Warbeck ou Philippe Rebbot.

Seule manifestation culturelle en Europe entièrement consacrée à la musique de film, le FIFA est aussi le seul à s’interroger sur la relation de la musique à l’image et à mettre autant en lumière  les jeunes créateurs du cinéma. D’où le succès du Festival International du Film d’Aubagne (Bouches du Rhône) qui attend cette année 700 professionnels, réalisateurs, compositeurs, producteurs, scénaristes, musiciens du monde entier et plus de 18 000 festivaliers. Aubagne est devenu une terre d’accueil pour tous les passionnés de musique et d’image. Rencontre avec Gaëlle Rodeville, déléguée générale du FIFA.

 

gaelle rodeville festival du film daubagne
Gaëlle Rodeville, déléguée générale du Festival International du Film d’Aubagne

Donner  à voir et à entendre aux amoureux de cinéma et de musique, c’est ça votre crédo ?

Gaëlle Rodeville : Tout à fait. L’idée du FiFA, c’est, sur l’ensemble des 250 films que nous présentons aussi bien en longs qu’en courts métrages, d’avoir comme invités à la fois les compositeurs et les réalisateurs qui viennent parler de cette chose essentielle qu’est la relation de la musique à l’image. C’est remettre à sa juste valeur le rôle du compositeur, qui est le troisième personnage sur un générique du film selon la nomenclature du CNC (Centre national du cinéma). Pour les pays européens et notamment en France, il est encore un parent pauvre du cinéma, que l’on a tendance à appeler  en fin de film. Au-delà de l’échange avec le public, cela permet aussi d’interroger la profession sur la question et le rôle des compositeurs. Durant le festival, on favorise cette question de la composition et on sensibilise, à notre échelle, sur son rôle, non seulement les réalisateurs mais aussi les producteurs.

gabriel yared aubagne 2018
Gabriel Yared

Que viennent chercher les professionnels du cinéma et de la musique à Aubagne ?

Gaëlle Rodeville : Ils viennent chercher cette chaleur et cet accueil qui est vraiment spécifique à Aubagne. Ils viennent aussi chercher tous les dispositifs qu’on a mis en place. On est évidemment un lieu de diffusion qui s’adresse à un public. Mais on a su créer ces dernières années différents espaces de formations qui, aujourd’hui, répondent à la demande des compositeurs, des réalisateurs, des auteurs et aussi des producteurs. Je pense notamment à la master class de composition musicale à l’image. Cela permet à des jeunes compositeurs de travailler pendant dix jours avec un grand compositeur de musique de film, sur la partition d’extraits de longs métrages pour cette année, qui donnent lieu à un ciné-concert. On a aussi le marché européen de la composition musicale pour l’image qui est extraordinaire car il est met en relation des binômes producteurs-réalisateurs français et européens qui sont sur des projets de courts et de longs métrages, ont déjà obtenu un financement pour la réalisation, mais qui sont à la recherche de leur compositeur idéal à leur projet cinématographique. On a également l’espace kiosque, un projet qui permet à des producteurs de rencontrer un certain nombre de jeunes auteurs. Tous viennent chercher de nouveaux talents, des compositeurs, des auteurs…

laurent cantet aubagne 2018
Laurent Cantet

Et le public, que vient-il voir?

Gaëlle Rodeville : Il est assez conquis au sein du festival et s’intéresse à tout. Au fil des ans, il a modifié sa façon de participer. Au départ, il était en quête de films coup de cœur, de découvertes de court-métrages. Aujourd’hui, les gens sont à la recherche de la rencontre avec de grands compositeurs de musique de film. Ils viennent aussi voir les ciné-concerts, participer aux soirées musicales que nous organisons. Le public vient maintenant sur le festival pour découvrir et rencontrer les professionnels présents au FIFA, qui a été construit comme un espace de partage et de transmission de la part de nos invités.

Quels sont vos invités d’honneur cette année ?

Gaëlle Rodeville : Nous avons Gabriel Yared, un grand compositeur qui a été oscarisé avec Le Patient anglais, avec l’Amant, Laurent Cantet qui a reçu la Palme d’or à  Cannes pour Entre les murs. Des personnalités qui ressemblent à l’esprit du festival. On a aussi l’acteur Philippe Rebbot qui est un peu moins connu, mais fait énormément de films. On a évidemment Stephen Warbeck (Shakespeare in LoveMon roi…), un invité d’honneur prestigieux qui restera dix jours sur le festival et dirigera la master class de composition musicale pour l’image. C’est sous sa direction que se déroulera le ciné-concert de clôture. Nous avons également Edouard Deluc, réalisateur du film Gauguin sorti il y a quelques mois en salles. Autant de personnalités qui seront présentes pour partager avec le public.

philippe rebbot festival daubagne 2018
Philippe Rebbot

Quelques coups de cœur pour les films qui vont être diffusés durant le festival ?

Gaëlle Rodeville : Sur les 70 courts métrages, je dirais qu’il y a bien une trentaine de films qu’on pourrait qualifier de coups de cœur. Pour ce qui est de la compétition de longs métrages, tous les films ne sont évidemment pas de même niveau, mais, ils ont tous un regard sur la vie, la société. Ils abordent des questions qui nous semblent extrêmement importantes. On est sur des premiers films. Il peut y avoir parfois quelques maladresses, mais ce sont des films qui ont un vrai discours, une patte artistique.

Il y aussi des concerts exceptionnels et des rendez-vous musicaux, dont ceux proposés par le label Chinese man Records…

Gaëlle Rodeville : On collabore effectivement depuis des années avec le label indépendant marseillais Chinese man Records. A l’issue des séances  de cinéma, on invite les festivaliers et le public à venir à l’Espace des libertés qui est un lieu d’accueil, avec un bar associatif, où on organise nos propres concerts. Tous les soirs il y a une programmation musicale avec des artistes du label où seront présents Saro (champion du monde de beat box), Youthstar & Senbeï ou  Baja Frequencia. Il y a également une Jam session, un moment fabuleux qui se déroule avec l’ensemble de nos invités d’honneur mais aussi avec  les compositeurs plus jeunes qui jouent  ensemble toute la nuit, et le public peut jouer aussi. Ça promet cette année encore des moments exceptionnels !

stephen warbeck festival du film daubagne 2018
Stephen Warbeck

Avez-vous déjà des idées pour les 20 ans du festival l’an prochain?

Gaëlle Rodeville : Pour les 20 ans, une chose nous tient à cœur. Nous aimerions arriver à développer le marché européen de la composition musicale en direction de toutes les images, non seulement le cinéma mais aussi les jeux vidéos, les séries télé etc… On a aussi la volonté de mettre en lumière tous les compositeurs qui sont passés par le festival. On a monté cette année un programme «Ils repasseront par là » où viendront des compositeurs comme Eric Neveux (auteur de plus de 50 BO pour le cinéma), qui en 2003 avait eu le premier prix  de musique originale, qu’on avait créé. Aujourd’hui, il a montré l’étendu de son talent de compositeur et viendra présenter notamment le travail qu’il a fait pour le film Zombillenium. Je pense aussi à Julie Roué qui a créé la musique du film La Jeune femme (prix de la caméra d’or à  Cannes en 2017) et qui avait participé à la master class de composition en 2002 à Aubagne. L’idée pour nos 20 ans, c’est d’avoir l’ensemble des grands artistes,  compositeurs, réalisateurs, acteurs qui sont venus au festival et qui ont un développement de carrière remarquable. On réfléchi  aussi à une master class de composition qui serait dirigée non pas par un seul compositeur mais à plusieurs mains. Je pense à Bruno Coulais qui l’a faite il y a deux ans, des gens comme Jean-Michel Bernard et d’autres compositeurs, pour fêter notre édition anniversaire.

affiche 2018 du festival du film daubagne

Festival international du film d’Aubagne du 19 au 24 mars 2018http://festival2018.aubagne-filmfest.fr/fr/

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici