adrienne pauly sort lalbum a vos amours
Adrienne Pauly, une artiste libre à la voix nicotine. Photo Yann Orhan

Après neuf ans d’absence, Adrienne Pauly, la chanteuse du tube J’veux un mec, sort l’album À vos amours avant son très attendu retour sur scène, à la Maroquinerie, à Paris, le 19 mars.

Elle n’avait plus fait parler d’elle depuis neuf ans et son premier album porté par le tube J’veux un mec. On la croyait disparue, en fait Adrienne Pauly était partout à la fois. Après deux nominations aux victoires de la musique (2007), elle a chanté En blue jeans et blouson de cuir avec Salvatore Adamo, interprété la Javanaise, de Serge Gainsbourg, en duo avec Bernard Lavilliers, chanté Marcia baila, des Rita Mitsouko, avec le groupe Nouvelle Vague.

Elle a tourné pour le cinéma dans Bellamy, de Claude Chabrol, aux côtés de Gérard Depardieu et de Clovis Cornillac, joué dans Mystère au Moulin rouge avec Francis Weber et Dominique Besnehard et dans le film la Tueuse, de Rodolphe Tissot. Adrienne Pauly est une artiste libre qui, après presque dix ans d’absence, revient avec À vos amours. Un album où l’on retrouve la gouaille de la chanteuse à la voix nicotine, une voix à la Dani, qui charme et emporte tout sur son passage.

Un répertoire aux chansons rock diablement efficaces. Soit dix chansons destroy et dansantes composées par une artiste décoiffante pour qui la vie n’a d’intérêt que si elle est vécue à fond. Un registre qui lui ressemble, loin des cases où son ancienne maison de disques, qui lui demandait de faire des tubes, voulait l’enfermer. Les compromis, très peu pour elle. Alors, elle est vite passée pour une artiste « ingérable ». Après trois ans au sein de la major, elle a tout plaqué et s’est mise en quête de trouver l’âme sœur, son double et binôme, Gaby Concato, avec qui elle a réalisé son nouveau disque. Exit la mélancolie et la déprime, elle s’est trouvée, ressourcée par de nouvelles chansons qui restent dans la tête, sur fond de tempo pop-rock. À l’image de Tout le monde s’éclate, J’veux tout, J’veux, l’Excusemoihiste, rappelant l’Aquoiboniste de Gainsbourg, Comme un truc qui déconne, les Amours passionnelles ou de l’émouvante Juste un moment, sur sa mère. Un nouveau départ et un album qui va comme un gant à Adrienne Pauly, qu’elle dévoilera le 19 mars à la Maroquinerie. 

 

Album À vos amours, Choï Music/Because.

Page Facebook de Adrienne Pauly: https://www.facebook.com/adriennepauly/

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici