cindy sherman fondation vuitton
Cindy Sherman. Sans titre #582 (détail), 2016. Avec l'autorisation de l'artiste et de la Metro Pictures, New York © Cindy Sherman 2019

Exposition. Jamais une photographe n’a été autant que Cindy Sherman le reflet exact de son époque, laquelle s’étend de 1975 à nos jours. Premier événement consacré en France à l’artiste américaine Cindy Sherman, la Fondation Louis Vuitton à Paris présente une rétrospective de ses œuvres, soit 170 autoportraits retraçant 45 ans de carrière. Une exposition à voir absolument pour tenter de comprendre cette artiste inclassable et mal connue.

Cindy Sherman, photographe-caméléon aux milles visages, nous fait sans cesse croire à ses travestissements. Elle joue tous les personnages dans chacune de ses photographies, l’image d’une certaine femme, ou d’un homme, parfois ménagère, infirmière, “héroïne” d’Alfred Hitchcock, grande bourgeoise, personnage historique, clown…. Toujours elle, plus une autre

cindy sherman exposition louis vuitton
© Cindy Sherman, Fondation Louis Vuitton

Cindy Sherman, photographe-caméléon aux mille visages, nous fait sans cesse croire à ses travestissements. Elle joue tous les personnages, crédibles, fascinants, méconnaissables, dérangeants parfois, modèle de ses propres tableaux. Elle est dans chacune de ses photographies, qui sont comme le storyboard de la société occidentale, l’image d’une certaine femme, ou d’un homme, parfois ménagère, infirmière, “héroïne” d’Alfred Hitchcock, grande bourgeoise, personnage historique, clown…. Toujours elle, plus une autre.

cindy sherman fondation louis vuitton
© Cindy Sherman, Fondation Louis Vuitton

La Fondation Louis Vuitton organise la première grande exposition de Cindy Sherman, après celle très personnelle, plus modeste, organisée au musée du Jeu de Paume en 2006. Au travers de ses 170 autoportraits et 18 séries, nous tentons de percer le mystère qui habite son œuvre, ce qui meut le travail de cette artiste très médiatisée pas toujours comprise. On découvrira ainsi une série inédite en France Men” de 2019, où elle interroge la notion de masculinité, représentant des personnages masculins, des couples, dans laquelle elle s’est déguisée en matador ou en personnage androgyne : “Il y a toujours eu des hommes dans ses œuvres, mais avec cette série, elle a voulu montrer une masculinité vulnérable” indique la directrice artistique de la fondation, Suzanne Pagé.

Les autres photographies sont celles déjà montrées dans les magazines, telles “Sans titre”, “Clowns”, “Portraits de personnages historiques”, etc…. La scénographie a été conçue avec elle et couvre l’ensemble de sa carrière, un focus particulier – avec des œuvres nouvelles – étant mis sur la période allant de 2010 jusqu’à récemment.

cindy sherman fondation louis vuitton
© Cindy Sherman, Fondation Louis Vuitton

Cindy Sherman dit souvent que son travail tient de l’art conceptuel. Elle se représente en sujet de ses photographies, femme contemporaine utilisant le maquillage et les tenues qui sont les phantasmes de la société actuelle, mais surtout des années 1960-1980. Manière de déconstruire les stéréotypes féminins, fil conducteur du travail de l’artiste américaine. Mais comme elle l’a un jour précisé “Je n’ai jamais considéré mon œuvre comme féministe ou comme une déclaration politique. Ce sont seulement mes observations en tant que femme….” Une autre série, peu connue du grand public, relève davantage de la tapisserie que de l’art photographique. Des portraits de femmes ayant abusé du maquillage ou transfigurée par les filtres utilisés pour les podiums de défilés de mode, comme un refus de la beauté idéalisée, selon Cindy Sherman.

cindy sherman clown
© Cindy Sherman

Dans la série “Clowns”, figure emblématique du divertissement et de la joie, ce personnage revu par l’artiste est plus proche du clown effrayant du film “Ça” d’Andy Muschietti, que du bon copain. En 2003-2004, elle a fait plusieurs autoportraits maquillée en clown où son sourire devenu inquiétant ferait peur aux enfants.

Nous vivons dans un monde de simulacre. Cindy Sherman utilise donc des postiches, faux seins, faux cils, faux nez, moustache, comme pour se moquer de ce qui caractérise notre société du paraître, laquelle depuis les débuts de la peinture et du portrait, montre le modèle tel que celui-ci veut être vu, enjolivant toujours la réalité. Une vision très moderne de Cindy Sherman, en avance sur son époque.

Jane Hoffmann

cindy sherman autoportrait
Cindy Sherman. © Cindy Sherman

CINDY SHERMAN

Cindy Sherman est Américaine, née dans le New-Jersey en 1954. Dès la fin des années 1970, elle est célèbre. Elle s’est d’abord intéressée à la peinture puis à la photographie. En Mai 2011, une œuvre Untitled n° 96″ a été adjugée pour 3 890 000 $ chez Christie’s , record mondial pour une photographie. Elle a également réalisé un court métrage de 2 minutes Doll clothes” en 1975 et un film d’horreurOffice killer” en 1997.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.