christen_kobke _vue_de_dosseringen
Christen Kobke, "Vue de Dosseringen"

Exposition. Le Petit Palais à Paris, accueille pour la première fois en France depuis 35 ans, une exposition sur les œuvres les plus marquantes des plus belles heures de la peinture danoise. Deux cents toiles des maîtres danois sont exposées, couvrant la période allant de 1801 à 1864, soit les années des bouleversements qui ont suivi la guerre avec la Norvège, la Prusse et les Anglais et la montée de la bourgeoisie de ce pays.

L’exposition L’Âge d’or de la peinture danoise” au Petit Palais à Paris montre au travers de plus de deux cents tableaux exceptionnels, l’art pictural poétique et touchant, dans lequel le vert de la nature domine. Il colore les robes des femmes soulevées par le vent, dans les lourds drapés de leur jupe tombant jusqu’aux chevilles, parsème les belles redingotes d’hommes élégants. Nous découvrons un mode de vie, des tenues, grâce à ces artistes auxquels on doit les plus belles heures de la peinture danoise du 19ème siècle.

Les toiles exposées couvrent la période de 1801 à 1864 et mettent en lumière les maîtres du Danemark, royaume du nord de l’Europe si mal connu. Des années sombres où les tableaux de paysages sont le plus souvent représentés, également quelques personnages idéalisés, mis en scène comme le fera un peu plus tard la photographie, telle une peinture faussement sereine.

christen kobbe chateau de frederiksborg
Château de Frederiksborg vu de Jaegerbakken, le soir Christen Købke

Les grands peintres de cet âge d’or sont Constantin Hansen, Christian Skovgaard, Christopher Wilhelm Eckersberg et surtout Christen Kobke, star de l’époque et de l’exposition. Tous sont exposés au Petit Palais. Avec “Vue de Dosseringen” (1838), Kobke atteindra la notoriété. Cette toile est devenue une sorte d’étendard au Danemark. Une œuvre sensible où se mêlent intimité et réel, dans laquelle deux femmes vues de dos, comme des statues, debout sur un ponton, regardent s’éloigner sur le lac une barque chargée de passagers, dont une figure féminine, le visage tourné vers celles qui attendent, tient à la main un mouchoir.

Pas un geste, pas un mouvement, nulle ride sur l’eau, les rames comme suspendues au-dessus de la surface. Seul le drapeau danois oscille au léger vent, au loin, des moulins, des bois, de l’herbe verte…. Et la tristesse d’un adieu qui traverse la toile. A l’origine, l’eau du lac était bleue, le temps a délavé cette couleur instable qu’est le bleu de Prusse. Le lac est devenu gris entre ciel immense, nature à l’horizon rectiligne…tout s’est figé.

Ailleurs en Europe, les contemporains anglais ou nordiques sont John Constable, William Turner ou Marcus Larsson. Là où Turner est sereinement romantique, Christen Kobke se fait mélancolique, plein de regrets. Il peint une société finie, des choses, des gens qui ne seront plus, le bout du toit d’un château et derrière ces tourelles à bulbes, la nature d’un vert exubérant, immense….

âge d'or de la peinture danoise
Christoffer Wilhelm Eckersberg, Vue à travers trois arches du troisième étage du Colisée, 1815 Copenhague, Statens Museum for Kunst ©SMK Photo/Jakob Skou-Hansen

LE DANEMARK DU 19ème SIÈCLE

A partir de 1814 (le Congrès de Vienne), le Danemark a perdu plusieurs guerres. Le royaume ayant face à lui une alliance entre la Norvège, la Prusse et l’Angleterre, concède à la Norvège ses îles du Nord et à la Prusse deux duchés du sud frontalier: Schleswig et Holstein, aujourd’hui territoires allemands. Après les guerres, le Danemark connaît la récession et son lot de misère. Une nouvelle classe sociale émerge : la bourgeoisie danoise qui sera la clientèle de ces artistes. Il lui faudra des portraits de famille, des paysages représentatifs du Danemark, surtout le Jutland au Nord, aux hautes herbes couchées par le vent. Une peinture digne, harmonieuse, verdoyante, reflet du changement économique, qui respire l’acceptation de l’histoire de l’après-guerre.

Jane Hoffmann

  • L’Âge d’or de la peinture danoise (1801-1864)” au Petit Palais à Paris, jusqu’au 3 janvier 2021.

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.