bugs bunny 80 ans
Bugs Bunny et son inséparable carotte. PHOTO : WARNER BROS

Cartoons. Croqueur de carottes, il a fêté ses 80 ans le mois dernier. Créature animée aux cinq pères dont Tex Avery, Bugs Bunny est dans une forme éblouissante : 200 nouveaux cartoons sont en cours de réalisation et, l’an prochain, il sera de retour sur les écrans ciné avec la star du basket US, LeBron James.

bugs bunny 80 ans
Bugs Bunny et sa célébrissime phrase: “Quoi de neuf Docteur?”

Bugs Bunny brille encore à 80 ans, par son caractère anarchique, son humour burlesque et ses facéties- ce qui a marqué la pop culture américaine. Héros moderne, il croque toujours joyeusement la carotte puisque 200 nouveaux cartoons sont en cours de réalisation                                          

    On le dit lapin farceur. Depuis les années 1940, il échappe aux pièges de son persécuteur, de cet Elmer Fudd qui s’est mis en tête de dézinguer canards et lapins. Surtout le lapin quand il se pointe sous les traits de Bugs Bunny, lequel a fêté le 27 juillet dernier son 80ème anniversaire ! Oui, le héros de cartoons préféré des Américains est un lapin qui devance, au palmarès, une souris nommé Mickey Mouse… Le patron du Cartoon Art Museum de San Francisco, Andrew Farago, décode cette préférence : “Avec les cartoons au format court, la simplicité est la clé du succès. C’est le cas avec Bugs Bunny”.

Depuis maintenant quatre-vingts ans, on le dit donc lapin farceur. Mais aussi futé, irrévérencieux, espiègle, cabotin, malicieux. Depuis toujours, il tient sa carotte comme Groucho Marx tenait son cigare, et sur la vie, il plane comme le fera plus tard l’immense Jeff Bridges dans les habits du Duc, du Big Lebowski- le film des frères Ethan et Joel Coen sorti en 1998. La science rappelle que la gestation chez le lapin dure un mois- dans le cas de Bugs Bunny, elle a été autrement plus longue… Un lapin qui a eu pas moins de cinq pères créateurs : Frank Tashlin, Bob Clampett, Chuck Jones, Friz Freleng et le grand Tex Avery (qui n’a pourtant réalisé que trois cartoons du Bugs). “Ils ont littéralement inventé un langage de cinéma”, assure Peter Browngardt, producteur exécutif et showrunner des “Looney Tunes Cartoons”.

L’histoire officielle est catégorique : Bugs Bunny a fait sa première apparition officielle le 27 juillet 1940. Il est alors le personnage principal d’”Un chasseur sachant chasser”– un court-métrage de Tex Avery. Très vite, on va connaître le lapin pour sa phrase “What’s Up, Doc ?”, le célébrissime “Quoi de neuf Docteur ?” qu’il ne manquera pas de lancer à chacune de ses apparitions. Au fil du temps, et au gré des réalisateurs, notre Bugs (qui, en VF, signifie bestiole ou encore microbe) a de taille, de couleur aussi.

Il portait d’abord des gants jaunes, plus tard ils seront blancs. Une constante, toutefois : sa personnalité- “Ce n’est pas son genre d’aller embêter tout le monde pour le simple plaisir de les faire enrager”, précise l’un de ses “pères créateurs”, Chuck Jones, dans son autobiographie. Et d’ajouter que les personnages des cartoons sont là pour faire rire le spectateur. Et ce par n’importe quel moyen, et le plus souvent en se frappant mutuellement : voilà la raison pour laquelle Bugs Bunny s’embrouille toujours avec un rival !

Très vite, Bugs Bunny est devenu une star– tout autant (si ce n’est plus…) que Mickey Mouse, Donald Duck, Popeye, Betty Boop ou encore le déjanté et sublime Fritz the Cat. Il brille encore et toujours, à 80 ans, par son caractère anarchique, son humour burlesque et ses facéties– ce qui a marqué la pop culture américaine. Bien sûr, le Bugs a remporté un Oscar du court-métrage en 1959 mais longtemps, outre-Atlantique, son humour “so adult” et son irrévérence ont fait débat.

Mieux (ou pis ?) : notre lapin préféré n’a jamais craint de pousser le curseur loin, toujours plus loin pour accentuer les effets comiques. Pour mieux célébrer l’insolence, la fantaisie- l’humour aussi surréaliste, forcément surréaliste. Héros moderne, à 80 ans il croque toujours joyeusement la carotte puisque 200 nouveaux cartoons sont en cours de réalisation. Et est annoncé, pour la mi-juillet 2021 sur les écrans ciné, “Space Jam 2”, un film dans lequel Bugs Bunny partagera l’affiche avec LeBron James, la superstar de la NBA- le championnat de basket nord-américain…

Texte Serge Bressan

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.