manu dibango mort
Manu Dibango (c) (SEBASTIEN LAPEYRERE / HANS LUCAS / AFP)

Disparition. Manu Dibango, saxophoniste et légende de l’afro-jazz, est mort des suites du Covid-19 à l’âge de 86 ans. Auteur d’un des plus grands tubes planétaires de la musique world, “Soul Makossa” (1972), le musicien est la première célébrité mondiale à décéder des suites d’une contamination au coronavirus. Retour sur cinq morceaux cultes de ce géant de la musique africaine.

Manu Dibango était un géant de la musique africaine, un musicien de talent et  un homme d’une extraordinaire gentillesse au sourire communicatif. 

On l’appelait familièrement “Papa groove” ou encore “Papa Manu”. Emmanuel N’Djoké Dibango alias Manu Dibango est né le 12 décembre 1933 à Douala, au Cameroun, de parents protestants. Il a d’abord été initié au chant dans la chorale du temple. Après son arrivée à Marseille en 1949, il grandit dans une famille d’accueil dans la Sarthe, où il découvre la culture française. Il s’initiera au jazz dès les années 1950 auprès de son ami musicien et écrivain camerounais, Francis Bebey.

Adepte de l’afro-soul, Manu Dibango était un géant de la musique africaine, un musicien de talent et un homme d’une extraordinaire gentillesse au sourire communicatif. En 60 ans de carrière, il s’est produit sur toutes les scènes du monde et a joué avec les plus grands artistes, tels Youssou N’Dour, Angélique Kidjo, Peter Gabriel, Sting, Serge Gainsbourg, Nino Ferrer, Dick Rivers ou Herbie Hancock. Il laisse de nombreuses compositions, qui ont fait danser la planète, à l’image de “Soul Mokassa”, son plus grand tube. Des morceaux où il a abordé tous les styles, comme le montrent les cinq vidéos (voir ci-dessous), que nous avons sélectionnées, en hommage à ce très grand musicien de l’afro-jazz.

“Soul Makassa”

“Pepe Soup”

“Big Blow”

“Qui est fou de qui”

“Sun Explosion”

Texte Victor Hache

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.