l'Aventure de Mme muire
«L'aventure de Mme Muir» : la sublime Gene Tierney et le séduisant Rex Harrison (Motion Picture / Twentieth Centu)

Télé. Le film de Joseph L. Mankiewicz «L’Aventure de Madame Muir» est une histoire qui se passe en Angleterre, au début des années 1900. Une jeune veuve vient habiter un cottage du bord de mer. On dit la demeure hantée. La nuit, un homme lui rend visite et veut la faire partir. Il est le fantôme du précédent occupant et Madame Muir est la seule à le voir et à l’entendre… Un film romantique et fantastique avec la sublime Gene Tierney et Rex Harrison séduisant revenant, sur ARTE lundi 2 mai -20:50.


« L’Aventure de Madame Muir » : un envoûtant conte romantique


L'Aventure de Mme muire
« L’Aventure de Mme Muire » (1947) : un film de Joseph L. Mankiewicz

L’HISTOIRE

En Angleterre, début 1900, une jeune veuve Lucy Muir (Gene Tierney) vient habiter un cottage en bordure de mer avec sa très jeune fille et sa servante. Sa première nuit est troublée par la visite d’un homme, le capitaine Daniel Gregg (Rex Harrison) fantôme du précédent occupant. Connaissant des difficultés financières, le fantôme lui propose de dicter ses mémoires qu’elle signera. Un éditeur londonien consent même à la publier. Chez ce dernier, elle fait la connaissance d’un auteur de livres pour enfants, Miles Fairley (George Sanders). Il est amoureux de la jeune femme et Lucy Muir s’éprend de lui, mais le fantôme du capitaine est jaloux.

NOTRE AVIS (****)

Avec cette œuvre envoûtante, le jeune Mankiewicz signait un film romantique et fantastique. Après il a réalisé «Eve», «Jules César», «La Comtesse aux pieds nus», «Cléopâtre», «Le Limier» entre autres et toujours en valorisant les femmes. On aime le cinéma de ce réalisateur pour sa façon élégante mais charnelle de raconter une histoire. Ici, pour son film le plus romantique, l’amour est présenté de façon onirique et quoi de plus beau, de cette beauté à rêver, qu’aimer un fantôme qui vous aime également ?



Gene Tierney est fragile, belle, Rex Harrison séduisant, bourru et sa classe aristocratique l’emportera sur les hésitations de l’héroïne. La musique de Bernard Herrmann («La Mort aux trousses») accentue les moments dramatiques. Un grand film à redécouvrir pour toutes ses qualités : beauté du noir et blanc, jeu subtil des trois protagonistes et final inattendu et grandiose. Le plus beau des rêves pour repousser les vilénies du quotidien.

Le film a été tourné en Californie mais on dirait l’Angleterre et le public a découvert une fillette (jouant la fille de Madame Muir) qui était la toute jeune Natalie Wood.

Jane Hoffmann

  • A voir : «L’Aventure de Madame Muir» (1947) de Joseph L. Mankiewicz, avec Gene Tierney, Rex Harrison, George Sanders, George Sanders, Natalie Wood, musique de Bernard Herrmann sur ARTE le 2 mai à 20:50

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.