magic mike
"Magic Mike" fait découvrir d’une façon originale le milieu de l'effeuillage masculin très en vogue chez les Anglo-saxons ou dans les pays nordiques. © MAGIC MIKE

Télé. « Magic Mike » de Steven Soderbergh raconte l’histoire vraie d’un jeune homme beau et athlétique travaillant le jour à des petits boulots, qui le soir est stripteaseur dans un club fréquenté par des femmes. Son souhait est de devenir entrepreneur, vivre enfin d’un véritable métier…. Un film aussi surprenant qu’original et plein d’humour porté par Channing Tatum, rempli de chorégraphies bien exécutées, où l’on découvre le milieu de l’effeuillage masculin, qui envoie du rêve. A voir dimanche 10 juillet sur Arte – 20:55.


« Magic Mike » : le strip-tease masculin fait le show ce dimanche soir sur Arte


magic mike
« Magic Mike » : Channing Tatum (au centre): un fim de Steven Soderbergh. DR

L’HISTOIRE

Le film étonnant de Steven Soderbergh « Magic Mike» décrit les joies et les tourments d’un jeune homme : comment trouver un métier qui rapporte beaucoup quand on multiplie le jour les petits boulots. Mike, trente ans, est chaque soir sur scène en Floride, où il exécute un strip-tease dans un club, sous le nom « Magic Mike ». Ayant rencontré un copain intéressé,  il en fait son alter-ego sous le pseudonyme de « Kid ». Ce dernier a une sœur qui ne comprend pas que l’on puisse vivre de cette profession. Hélas pour Mike, son entourage ne le voit souvent que comme un objet de désir : il s’entoure de mauvaises personnes et ne peut prendre de ce fait que de mauvaises décisions.



NOTRE AVIS   

« Magic Mike » de Steven Soderbergh est un film surprenant, rempli de chorégraphies bien exécutées par de beaux garçons musclés. Le scénario est simple mais tellement bien rendu qu’on croit au vertige du mythe américain, à l’attrait d’un futur alléchant, avec ses désillusions, tout cela vécu habituellement par de toutes jeunes femmes. L’originalité cette fois est que les  scènes de strip-tease sont réalisés par des hommes, devant un public essentiellement féminin.

Le ton est toujours juste, plein d’humour. Une histoire servie par des acteurs (mention spéciale au présentateur des numéros, Mattew McConaughey), qui ont prouvé leur talent par ailleurs.

« Magic Mike » fait découvrir d’une façon originale le milieu de l’effeuillage masculin très en vogue chez les Anglo-saxons ou dans les pays nordiques. Soderbergh privilégie l’atmosphère plutôt qu’une stricte réalité. L’histoire met en lumière un gars honnête, dynamique, qui exécute de petits métiers et se transforme en stripteaseur le soir. La nuit rapporte beaucoup et Mike pourrait ainsi devenir entrepreneur dans la fabrication de meubles à condition d’obtenir un prêt…

Pour les scènes d’effeuillage, Alison Faulk, chorégraphe pour Madonna et Britney Spears, voulait que les danseurs aient l’air sexy, qu’ils envoient du rêve, en même temps qu’ils soient romantiques mais drôles avec un zest de mauvais goût, et que tout reste dans la suggestion. Pari réussi. Les amateurs de censure soft n’ont qu’à bien se tenir, les autres passeront une excellente soirée.

Jane Hoffmann

  • A voir : « Magic Mike » de Steven Soderbergh avec Channing Tatum, Mattew McConauhey, dimanche 10 juillet sur arte -20:55

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.