film le meilleur reste a venir
Fabrice Luchini et Patrick Bruel, duo d'acteurs complices dans "Le meilleur reste à venir".

Cinéma. Peut-on rattraper le temps qui reste face à la maladie? Patrick Bruel et Fabrice Luchini tentent de répondre à la question entre humour, émotion et amitié indéfectible dans “Le meilleur reste à venir”, une comédie-dramatique sur le thème sensible du cancer portée par un duo d’acteurs formidables. A voir vendredi 4 décembre sur Canal + Cinéma –  20:50

Si “Le meilleur reste à venir” est mené au début comme une comédie façon Francis Veber, le ton se fait plus grave en deuxième partie et aborde la question de la réaction des proches et de la peur devant la maladie incurable

Qu’est-ce que l’amitié ? Un rêve joué enfant qui se poursuit, si possible, tout au long de la vie. Les deux personnages du filmLe meilleur reste à venir” des réalisateurs Matthieu Delaporte et Alexandre de La Patellière (“Le prénom”) sont amis à la vie, à la mort et savent qu’ils comptent l’un pour l’autre. César Montesiho (Patrick Bruel) qui ouvre le film, est dans la cinquantaine, poursuivi par des huissiers, lesquels viennent frapper à la porte de son appartement pour saisir ses biens. La discussion s’enflamme, il chute par la fenêtre et se casse plusieurs côtes. Il se réfugie chez son meilleur ami, Arthur Dreyfus (Fabrice Luchini), chercheur à l’Institut Pasteur, qui l’emmène à l’hôpital afin qu’il passe des radios, prêtant sa carte vitale personnelle à César qui n’en a pas.

A partir des résultats – un cancer des poumons est diagnostiqué – César va croire Arthur malade, ce dernier ne trouvant pas de moments propices pour avouer que le cancéreux n’est pas celui auquel il pense. Tout le film joue sur ce quiproquo et un tandem d’acteurs qui ne cabotinent pas trop. Avec d’un côté l’envahissant et généreux César qui va jusqu’à s’installer chez son ami et de l’autre Arthur, presque timide, qui ne sait comment lui annoncer la mauvaise nouvelle. Exact contraire de Bruel, Luchini est introverti, boit peu, ne drague pas (il est divorcé), n’est pas autoritaire, sauf peut-être avec ses étudiants dans l’amphithéâtre. Il a une vie rangée, entouré de livres, ne sort pas, a peur de prendre l’avion. Bruel (dont le jeu rappel Yves Montand dans certaines de ses comédies) va l’inciter à faire la bringue et à profiter de l’existence, le pousse à aller en “boîte”, l’entraîne au Casino où ils gagnent et perdent beaucoup d’argent. Et si Luchini renâcle et rouspète, il cède toujours par amitié et compassion pour son ami qui vit ses six derniers mois.

Si le film est mené au début comme une comédie façon Francis Veber, le ton se fait plus grave en deuxième partie et aborde la question de la réaction des proches et de la peur devant la maladie incurable. Que peuvent-ils faire de mieux pour l’aider dans ses derniers jours, les regrets, les remords, les petites ou grosses trahisons, comment donner de l’amour ? Malgré des disputes parfois violentes entre César au caractère emporté et Arthur, têtu et presque borné, l’amitié ne se rompt jamais. Jusqu’aux obsèques de César dans un cimetière à l’abri de hauts arbres, où Arthur rend un dernier hommage à son ami disparu, déchirant de douleur contenue (Luchini, formidable).

affiche film le meilleur reste a venirUne fin émouvante qui fait oublier les scènes parfois répétitives où Arthur cherche à dire la vérité à César. Mais l’histoire a le mérite d’amener à la réflexion sur nos comportements face au cancer, à nos bons sentiments mêlés souvent de mesquineries, à nos soucis qui ne sont rien comparés à la mort future d’une personne aimée. Un thème sensible porté par des comédiens souvent justes.

JANE HOFFMANN

  • “Le meilleur reste à venir” de Mathieu Delaporte et Alexandre de La Patellière, avec Fabrice Lucchini, Patrick Bruel, Zineb Triki, Pascale ArbillotA voir vendredi 4 décembre sur Canal + Cinéma –  20:50

Lire: “A couteaux tirés”, un film policier sous influence d’Agatha Christie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.