pont neuf empaqueté par christo en 1985
Le Pont-Neuf empaqueté en 1985 par l'artiste plasticien Christo

Arts plastiques. Après la crise sanitaire, le Centre Pompidou se déconfine et rouvre ses portes avec une exposition hommage à l’artiste star de l’art contemporain Christo décédé fin mai 2020, retraçant l’épopée de l’empaquetage du Pont Neuf en 1985. A voir du 1er juillet au 19 octobre

Pour le Pont-Neuf “empaqueté” en 1985, 40.000 m2 de tissu beige ont été nécessaires, des kilomètres de cordes, des plongeurs et 300 professionnels spécialisés qui ont recouvert d’une gigantesque toile le plus ancien pont de Paris transformé en œuvre éphémère unique, sous l’œil médusé des passants

christo
Christo dans son atelier. Photo Wolfgang Volz, 2012

Reportée en raison de l’épidémie de coronavirus, l’exposition consacrée à Christo et son épouse Jeanne-Claude, ouvre finalement ce mercredi 1er juillet. Un mois après la mort le 31 mai à New-York du célèbre plasticien, le Centre Pompidou lui rend hommage avec une exposition qui retrace la période parisienne de la star de l’art contemporain et de son épouse Jeanne-Claude décédée en 2009, racontant comment ils avaient préparé l’“empaquetage” en 1985 du Pont-Neuf à Paris.

“Christo et Jeanne-Claude, Paris!” marque également la réouverture du musée national d’art contemporain au cœur du Marais, après plusieurs mois de fermeture due à la crise sanitaire.

Le parcours met en lumière les travaux préparatoires, collages, études, maquettes du projet du Pont-Neuf, et ce qui a poussé Christo à vouloir “empaqueter” les grands monuments symboles, du Reichstag à l’Arc de Triomphe (à venir).

jeanne claude et christo pont neuf
Jeanne-Claude et Christo devant le Pont-Neuf à Paris en 1985 ©WOLFGANG VOLZ.

Pour le Pont-Neuf, 40.000 m2 de tissu beige ont été nécessaires, des kilomètres de cordes, des plongeurs et 300 professionnels spécialisés qui ont recouvert d’une gigantesque toile le plus ancien pont de Paris transformé en œuvre éphémère unique, sous l’œil médusé des passants : “En choisissant le Pont-Neuf comme objet du geste d’empaquetage, Christo et Jeanne-Claude souhaitaient non seulement créer une œuvre temporaire en prise directe avec le réel, mais aussi inscrire leur proposition dans l’histoire de ce pont parisien comme source d’inspiration des artistes” souligne Sophie Duplaix, commissaire de l’exposition, Conservatrice en chef des collections contemporaines du Musée.

Lire aussi: Exposition. “Pompéi chez vous” : visite virtuelle à domicile

Un projet qui “a été présenté pendant une durée très brève (du 22 septembre au 6 octobre 1985), et a nécessité un dispositif technique et humain colossal. Sans compter les dix années de négociation auprès des politiques et des riverains” précise la Conservatrice.

Mais pour Christo, l’important était de réaliser une œuvre qui puisse prendre toute sa place dans l’espace public. L’exposition montre ainsi les éléments d’ingénierie et les photos d’époque : “Cette exposition s’appelle “Christo et Jeanne-Claude”, les deux noms doivent rester indissociables”, précise Sophie Duplaix, qui évoque un duo “très amoureux”. “Ils semblaient ne faire qu’un”, Jeanne-Claude jouant un rôle de premier plan pour la communication et la mise en œuvre des projets artistiques.

arc de triomphe empaquete christo
Le projet d’empaquetage de l’Arc de Triomphe sera réalisé à l’automne 2021. André Grossmann / Christo/ AFP

Une exposition qui a lieu un an avant le projet d’empaquetage de l’Arc de Triomphe – lequel conserve l’accord du Centre des monuments nationaux et de l’Elysée malgré la mort de l’artiste – qui sera donc réalisé à l’automne 2021.

Texte Victor Hache

(avec Afp)

  • Exposition “Christo et Jeanne-Claude Paris!”, Centre Pompidou, du 1er juillet au 19 octobre 2020

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.