paul mccartney album mccartney III
Paul McCartney à l'AccorHotels Arena de Paris en mai 2016; Photo: Sadaka Edmond/SIPA

Musique. A 78 ans, l’ex-Beatles Paul Mc Cartney continue de s’abreuver à la source de la musique, son secret de jouvence. Il a mis à profit la période du 1er confinement pour enregistrer dans sa ferme du Sussex en Angleterre, “McCartney III”. Un nouvel album solo inspiré au registre très varié, où il joue de tous les instruments, qui sort ce vendredi 18 décembre 2020.

Enregistré dans le studio de sa ferme du Sussex, “McCartney III” a été imaginé à partir de prises live de l’ex-Beatles que l’on retrouve au chant, à la guitare ou au piano, ainsi qu’à la basse ou à la batterie. Il s’agit de la troisième partie d’un triptyque entamé il y a 50 ans avec la sortie en 1970 de son premier disque solo “McCartney” suivi dix ans plus tard de “McCartney II” (1980)

Le 1er confinement a été une période propice à la création pour Paul McCartney. Dans l’isolement de sa ferme du Sussex en Angleterre, il s’est mis à composer de nouvelles chansons et à retravailler des esquisses musicales existantes. Une collection de titres spontanés qui a donné naissance à “McCartney III”. Ce nouvel album qui sort ce vendredi 18 décembre, est la troisième partie d’un triptyque entamé il y a 50 ans avec la sortie en 1970 de son premier disque solo “McCartney” suivi dix ans plus tard de “McCartney II” (1980).

Enregistré dans le studio du Sussex, “McCartney III” a été imaginé à partir de prises live de l’ex-Beatles que l’on retrouve au chant, à la guitare ou au piano, ainsi qu’à la basse ou à la batterie. Des chansons inédites, qui au départ, ne devaient pas donner lieu à un album à paraître en 2020 a expliqué Paul McCartney : “Je menais une vie de confinement dans ma ferme avec ma famille et j’allais à mon studio tous les jours. J’ai dû travailler un peu sur des musiques de film, ce qui est devenu le morceau d’ouverture et, une fois terminé, je me suis demandé ce que j’allais faire ensuite”. Et d’ajouter : “Chaque jour, je commençais à enregistrer avec l’instrument sur lequel j’avais écrit la chanson, puis je superposais progressivement le tout, c’était très amusant. Il s’agissait de faire de la musique pour soi plutôt que de la musique pour un travail. J’ai donc fait des choses que j’aimais. Je n’avais aucune idée que cela finirait en album”.

Un disque au registre très varié, composé de ballades folk mélancoliques (“Pretty Boys”) de mélodies bues-rock (“Slidin'”), d’envolées pop pleines de fraîcheur (“Winter Bird / When Winter Comes”), de rock façon Beatles (“Find My Way” ) et d’explorations expérimentales. A l’image de “Deep Deep Feeling”, morceau aux ambiances hypnotiques de plus de 8 minutes, portée par la voix de Macca qui se fait plus grave.

“McCartney III” constitue son 18ème album solo après “Egypt Station” sorti en 2018. Une bonne nouvelle pour tous les fans de Sir McCartney, qui à 78 ans, continue plus que jamais de vibrer pour la musique.

Victor Hache

(article actualité le 18/12/2020)

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.