dominique dalcan
Dominique Dalcan /DR

#Confinement. En ces temps si particuliers et parce que nous vivons une période inédite, WECULTE a proposé à ses journalistes de laisser libre cours à leur imagination afin de nous faire rêver. Aujourd’hui, Christophe RAVET nous invite à réécouter “Cannibale” de Dominique Dalcan. Un album paru en 1994 aux multiples facettes qui mélange le meilleur de la pop à la française avec des émotions brutes et magnétiques. Un disque propice aux introspections qui éclaire autant qu’il ravive les mélancolies saines.

L’album de Dominique Dalcan “Cannibale” sorti en 1994 est un opus majeur de la pop française matinée de fantaisies électro. Au fil de ces morceaux, il allie ses deux amours musicales: chanson et métissage électronique

dominique dalcan album cannibale
Pochette de l’album “Cannibale” de Dominique Dalcan

Dominique Dalcan est un extra-terrestre dans l’univers de la pop française. Si dans sa famille, l’image est reine, c’est en compositeur autodidacte qu’il va devenir prince. Amoureux depuis toujours de musique électro, il en a reçu une Victoire de la musique en 2018 pour son album “Tempérance”. Dalcan sait mener sa passion pour la chanson de concert avec ses expérimentations sonores.

L’album “Cannibale sorti en 1994 est un opus majeur de la pop française matinée de fantaisies électro. Au fil de ces morceaux, il allie ses deux amours musicales: chanson et métissage électronique. Les arrangements pour orchestre signés par le britannique David Whitaker, qui travailla pour Gainsbourg, Eurythmics ou encore le groupe Air, donnent à ses chansons un raffinement que peu d’artistes réussissent à atteindre. Ici, les influences sont multiples et les mélodies omniprésentes s’enrichissent d’apports puisés dans des samples venus des quatre coins du monde. De véritables tableaux musicaux inspirés et inspirants.

A cela s’ajoute la virtuosité textuelle d’un Dalcan presque jovial. Il visite ainsi avec douceur et élégance les relations humaines, son rapport à l’industrie musicale et les accidents de vie. Résultat, un album de 10 chansons subtilement éclectiques, qui offre des découvertes sonores à chaque nouvelle écoute. Un opus riche, multiple, léger, mélodique et subtil qui a tous les défauts d’une époque révolue, mais que nombre de nostalgiques adorent.

Avec des titres faussement joyeux mais véritablement poétiques et lyriques, l’homme à la tête lisse partage avec nous ses erreurs de jeunesse et ses 4 volontés. Le danseur de java” et Brian” ont séduit nos oreilles grâce aux radios durant l’été 1995. Cette même année une tournée a conduit Dalcan et ses musiciens sur la grande scène des Francofolies de La Rochelle.

Depuis, il poursuit son chemin entre studio et scène. “Tempérance 2” est sorti en 2018. Dans sa carrière, le magnétique album “Cannibale” restera une œuvre majeure. Un bijou à écouter en boucle.

Texte Christophe Ravet

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.