claire faravarjoo
Claire Faravarjoo (c) Naïssa B

Musique. La jeune chanteuse strasbourgeoise Claire Faravarjoo sort aujourd’hui son premier album “Nightclub”. Un disque aux sonorités électro-pop dansantes, inspiré du monde de la nuit et des soirées en club, écrit, composé et interprété par cette artiste multi-instrumentiste. Elle sera en concert le 15 février à la Laiterie, à Strasbourg, puis en tournée partout en France. 

Elle est Strasbourgeoise mais sa musique pourrait tout aussi bien provenir des dancefloors d’Ibiza. Passée par The Voice (2013), repérée par les Bars en Trans, les Inouïs du Printemps de Bourges et le Prix Ricard Live, Claire Faravarjoo sort aujourd’hui son premier album “Nightclub”. Un disque concept autour du monde du monde de la nuit, écrit, composé et interprété par cette chanteuse multi-instrumentiste.

“Nigtclub”, c’est de la french pop très dansante aux synthés old school, disco et boule à facettes, inspirée des soirées en clubs, dont parle Claire Faravarjoo dans son premier album

Un registre dansant, à la Brigitte et Christine and the Queens, qui fait écho aux soirées passées en boite, entre cocktails de Tequila, bars enfumés, videurs, amours éphémères et premiers baisers sur la piste de danse.

“Nigtclub”, c’est de la french pop aux synthés old school, disco et boule à facettes, inspirée de l’univers des clubs que fréquentait adolescente Claire Faravarjoo. Il lui en reste une “mélancolie heureuse” et des envies de “rallumer les souvenirs d’été”, qu’elle chante dans les singles “Rodéo”, “Tequila” et “Apocalypse” extraits de son album de 12 titres. “Nightclub est pour moi un véritable hymne à ma génération. Les soirées, les plans foireux, les nuits sous les étoiles. La musique à fond, couchés sur le lit des potes, dans les maisons désertées par les parents qui partent en vacances” raconte Claire Faravarjoo, avec une pointe de regret de cette insouciance perdue : “Même si je suis encore un peu jeune pour parler de cette nostalgie de “l’avant’’, j’ai pourtant ce sentiment que tout change et a déjà changé. L’insouciance s’envole avec les années et j’avais tant besoin de réveiller les souvenirs.”

claire faravarjoo
Claire Faravarjoo

Un répertoire que la chanteuse, qui s’est déjà produite en première partie de Julien Doré, de Colours In The Street et de Brigitte, s’apprête à dévoiler sur scène. Elle sera le 15 février à La Laiterie, à Strasbourg, avant une tournée d’une soixantaine de dates partout en France.

Texte Victor Hache

Album “Nightclub”, label #14Records. Tournée en province de Claire Faravarjoo à partir du 15 février (Laiterie de Strabourg), concert le 26 février dans la cadre du festival  “Les Femmes s’en mêlent” au 1999 (Paris)

LireOctave Noire, “Je voulais un album qui parle aux tripes”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.