selection officielle du festival de cannes 2019

Le 72ème Festival de Cannes qui va présenter vingt longs métrage en compétition pour la Palme d’or ouvre mardi 14 mai par “The dead don’t die“, le film de zombies du cinéaste américain Jim Jarmusch, projeté en première mondiale.

Au total, une vingtaine de films seront en compétition pour la Palme d’Or qui sera attribuée par un jury présidé par le cinéaste mexicain Alejandro Gonzalez Inarritu. Le 72ème Festival de Cannes se déroulera du 14 au 25 mai

affiche du festival de cannes 2019Le 72ème Festival de Cannes promet d’être “romantique et politique a assuré le délégué général du festival Thierry Frémaux, lors de la conférence de presse de présentation de l’événement qui va faire vibrer la Croisette du 14 au 25 mai : “Vous verrez des réalisatrices, des premiers films, des Américains, des zombies, des manipulations génétiques, des peintres et des “peintresses”, des chanteurs, des flics, des parasites, des mafiosos violents et des juges intègres, des chômeurs, des migrants“, a-t-il poursuivi. Il y aura “une certaine prédominance du cinéma de genre” et “des films de petits groupes humains, et parfois d’individus qui se battent contre l’adversité”, ainsi que “de beaux portraits féminins“.

alejandro gonzalez inarritu
Alejandro Gonzalez Inarritu, président du jury du Festival de Cannes 2019

Au total, une vingtaine de films seront en compétition pour la Palme d’Or qui sera attribuée par un jury présidé par le cinéaste mexicain Alejandro Gonzalez Inarritu : “Dès le début de ma carrière, le Festival de Cannes a été important pour moi, a souligné le réalisateur. Je suis honoré et ravi d’y revenir cette année, et immensément fier de présider le Jury. Le cinéma coule dans les veines de la planète et ce Festival en est le cœur. Avec le jury, nous aurons le privilège d’être les premiers spectateurs des nouveaux films de nos collègues cinéastes venus du monde entier. C’est un véritable plaisir et une grande responsabilité, que nous assumerons avec passion et dévouement.”

The dead don’t die“, le film de zombies du cinéaste américain Jim Jarmusch avec Bill Murray, Adam Driver, Iggy Pop et Tom Waits ouvrira le 14 mai le festival dont la cérémonie d’ouverture (diffusée en clair sur Canal+) sera présentée par l’acteur Edouard Baer.  Palme d’or en 1994 pour le mythique “Pulp Fiction”, le réalisateur américain Quentin Tarantino, dont on pensait que son film serait encore au montage, sera bien au Festival de Cannes cette année avec son très attendu long métrage, “Once Upon A Time in Hollywwood” (en salles le 15 août pour le grand public) avec Leonardo DiCaprio et Brad Pitt qui ne manqueront pas de faire événement lors de la montée des marches du Palais des festivals.

Un autre film à ne pas manquer sera “Mektoub my love: Intermezzo” d’Abdellatif Kechiche, Palme d’or en 2013 avec “La Vie d’Adèle”, qui rejoint la liste des films déjà annoncés en compétition : “une histoire fleuve et un portrait extraordinaire de la jeunesse des années 90” a précisé Thierry Frémaux.

Le cinéaste espagnol Pedro Almodovar , qui sera quant à lui pour la sixième fois en compétition, fera son retour à Cannes avec “Douleur et gloire” avec Antonio Banderas. Parmi les autres réalisateurs confirmés, le réalisateur britannique Ken Loach, deux fois, couronné à Cannes, sera présent avec “Sorry we missed you” , tandis que les frères Luc et Jean-Pierre Dardenne seront là avec “Le jeune Ahmed”  sur le thème de la radicalisation d’un adolescent.

Egalement en lice, Terrence Malik avec “Une vie cachée“, Ira Sachs pour “Frankie” avec Isabelle Huppert, l’italien Marco Bellochio avec “Le traître“, le québécois Xavier Dolan avec “Matthias et Maxime” ou encore le réalisateur français Arnaud Desplechin, pour la sixième fois en compétition avec “Roubaix, une lumière”  avec Roschdy Zem, Léa Seydoux et Sara Forestier.

Le festival sera aussi très féminin avec pas moins de 13 femmes présentes dans l’ensemble de la sélection. A l’image des réalisatrices Céline Sciamma, pour “Portrait de la jeune fille en feu” avec Adèle Haenel, Justine Triet pour “Sibyl” avec Virginie Efira, Ladj Ly, pour son premier long métrage “Les Misérables“, sur les banlieues, la réalisatrice Mati Diop qui présentera son premier film de fiction “Atlantique” sur une histoire de réfugiés en quête d’un avenir meilleur ou encore l’Autrichienne Jessica Hausner avec “Little Joe“.

Hors compétition, Claude Lelouch fera son retour sur la Croisette avec son film “Les plus belles années d’une vie“, suite du légendaire “Un homme et une femme“, Palme d’or en 1966, où l’on retrouvera  les acteurs Jean-Louis Trintignant et Anouk Aimée. On notera aussi la présence de Gaspar Noé en Séance de minuit avec un film “Lux Æterna“, qui réunira Béatrice Dalle et Charlotte Gainsbourg.

Le chanteur Elton John sera également célébré avec la projection de son biopic “Rocketman“, du réalisateur Britannique Dexter Fletcher. Sylvester Stallone, lui, viendra présenter en exclusivité des images du film “Rambo V: Last blood” (en salles à l’automne 2019). Enfin, une Palme d’or d’honneur sera remise à l’acteur Alain Delon pour l’ensemble de sa carrière.

Festival de Cannes du 14 au 25 mai. Infos : https://www.festival-cannes.com/fr/

Films en compétition :

Douleur et Gloire, de Pedro Almodovar

Il Tradittore, de Marco Bellocchio

The Wild Goose Lake, de Diao Linan

Parasite, de Bong Joon-Ho

Le jeune Ahmed, des frères Dardenne

Roubaix, une lumière, d’Arnaud Desplechin

Atlantique, de Mati Diop

Matthias et Maxime, de Xavier Dolan

Little Joe, de Jessica Hausner

Pardon, tu nous as manqué, de Ken Loach

Les Misérables, de Ladj Ly

Une Vie Cachée, de Terrence Malick

Bacurau, de Kleber Mendoça

La Gomera, de Corneliu Porumboiu

Frankie, d’Ira Sachs

Portrait de la jeune fille en feu, de Celine Sciamma

Ça doit être le paradis, d’Elia Suleimane

Sibyl, de Justine Triet

Films présentés hors compétition :

Les plus belles années d’une vie, de Claude Lelouch

Rocketman, de Dexter Fletcher

To Old To Die Young, de Nicholas Winding Refn (serie, episode 4 et 5)

Maradona, d’Asif Kapadia

La Belle Epoque, de Nicolas Bedos

La sélection Séance de Minuit :

The Gangster, the Cop and The Devil, de Lee Won-Tae

La sélection Séance Spéciale :

Share, de Pippa Bianco

Pour Sama, de Walad Kadehab

Family Romance, de Werner Herzog

Tommaso, d’Abel Ferrara

Etre vivant et le savoir, d’Alain Cavalier

Sélection Un Certain Regard :

A Vida Invisivel, de Karim Aïnouz

The Beanpole, de Kantemir Balagov

Les Hirondelles de Kaboul, d’Eléa Gobé Mévellec et Zabou Breitman

La femme de mon frère, de Monia chokri

The Climb, de Michael Covino

Jeanne, de Bruno Dumont

Viendra le feu, d’Oliver Laxe

Chambre 212, de Christophe Honoré

Port Authority, de Danielle Lessovitz

Papicha, de Mounia Meddour

Adam, de Maryam Touzani

Zhuo Ren Mi Mi, de Midi Z

Liberté, d’Albert Serra

Bull, d’Annie Silverstein

Summer Of Changsha, de Zu Feng

Evge, Nariman Aliev

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.