angele aux francofolies de la rochelle 2019
ANGELE sur la grande scene des Francofolies La Rochelle. PHOTO XAVIER LEOTY

Les directeurs des Francos de la Rochelle, de Montréal, de Spa, de la Réunion, de La nouvelle Calédonie et de Bulgarie, viennent d’annoncer la création de la Confédération des Francofolies. “C’est un petit moment historique” a lancé Gérard Pont Président des Francofolies de La Rochelle, lors de la conférence de presse de bilan de la 35ème édition qui a rassemblé 150 000 personnes durant 5 jours.

Les 35èMes Francofolies de La Rochelle, qui s’achèveront dimanche 14 juillet par les concerts de Trois Cafés Gourmands, Jérémy Frérot, Zazie et de Patrick Bruel, ont rassemblé 150 000 personnes au cours de 5 jours de festivité: “On est très satisfaits du retour artistique” observe Pierre Pauly, nouveau directeur artistique du festival. “A travers cette programmation, on réaffirme l’ouverture, la diversité et la richesse des Francofolies où on peut passer d’un artiste comme Jean-Jacques Debout à Mass Hystéria ou Ultra Vomit. C’est une très bonne année en termes de fréquentation. On est dans la continuité avec environ 150 000 spectateurs“.

gerard pont président des francofolies de la rochelle
Gérard Pont, Président des Francofolies de la Rochelle

Lors de la conférence de presse de bilan du festival rochelais, les organisateurs en ont profité pour annoncer la création de la Confédération des Francofolies, en présence des directeurs des Francos de la Rochelle, de Montréal, de Spa, de Nouméa, de la Réunion et de Bulgarie, qui organisent chaque année leur propre festival sous le label “Francofolies” et de la Sacem : “C’est un petit moment historique” a souligné Gérard Pont, Président des Francofolies de La Rochelle : “Nous partageons les mêmes valeurs, respect du public, respect des artistes, respect de l’environnement, valeurs de partage, d’émotion, de fête. Nous créons cette confédération parce que cela permettra plus d’échanges des artistes entre ces différents territoires. Je peux vous dire que quand vous êtes à Blagoevgrad, en Bulgarie et que vous voyez 20 à 25 000 spectateurs chanter en français, c’est très émouvant et on est fiers, dans ces cas-là, de ce qu’on fait. On a une langue qui émet dans le monde et véhicule nos valeurs. C’est bon pour l’économie, pour le tourisme, pour la paix. Souvent, nos dirigeants ne prennent pas conscience de l’importance de la langue française et de l’amour que le monde a pour cette langue. Ensemble, on sera plus forts”.

jean steffens directeur des francofolies de spa
Jean Steffens, Directeur des Francofolies de Spa, en Belgique.

Jean Steffens, directeur des Francofolies de Spa en Belgique, qui fêteront leurs 25 ans du 18 au 21 juillet, se réjouit de cette initiative commune : “C’est un bel événement pour nous de rejoindre cette confédération. Cela va permettre de valoriser de façon collective ces Francofolies et d’avoir un pouvoir de pression non négligeable à travers la francophonie, mais aussi auprès des acteurs politiques, économiques, du tourisme et des loisirs en général. Au-delà de la musique et de la chanson, c’est un phénomène intéressant, car c’est par la culture qu’on éveille les sens, mais aussi la réflexion, l’intelligence, la compréhension et la tolérance. Nous sommes ravis de cette naissance“.

lilian goldstein sacem
Lilian Goldstein, Directeur des Musiques actuelles et du Jazz a sein du pôle Action culturelle de la Sacem

Une opération saluée par Lilian Goldstein, responsable des musiques actuelles et jazz au sein du pôle Action culturelle de la Sacem, partenaire de la Confédération des Francofolies : “Cette idée de la valorisation de la francophonie à travers le monde, pour nous la Sacem, c’est capital. On le sait, la circulation des œuvres et des artistes est un point crucial aujourd’hui pour la diffusion. C’est surtout là-dessus que nous allons essayer d’agir. En Afrique, il y a 500 millions de personnes qui parlent le français. On a encore beaucoup d’avenir devant nous pour la défendre cette francophonie“.

Chris Tateossian directeur francofolies nouvelle calédonie
Chris Tateossian, Directeur des Francofolies de Nouvelle-Calédonie

La Confédération des Francofolies ?Elle va permettre de travailler en réseau” s’enthousiasme Chris Tateossian, directeur des Francofolies de Nouvelle-Calédonie, qui chaque mois de septembre depuis trois ans, réunissent 10 000 personnes, sur un bassin de population de 260 000 habitants : “Chaque année on amène un artiste de la Nouvelle-Calédonie à La Rochelle. L’idée c’est de continuer ce partenariat mais aussi de développer cela avec Montréal, la Réunion, la Bulgarie et Spa. En Nouvelle-Calédonie, on un vrai projet de développement touristique, sachant qu’il y a 500 000 francophones dans la zone pacifique. L’objectif, c’est de travailler sur du tourisme culturel, qui permette aux gens de découvrir non seulement les têtes d’affiche de Métropole programmées durant les Francofolies à Nouméa, mais aussi toute la culture locale “.

jérome galabert directeur des francofolies de la réunion
Jérôme Galabert, Directeur des Francofolies de La Réunion

Jérôme Galabert, directeur des Francofolies de La Réunion, considère pour sa part que la Confédération des Francofolies va renforcer les liens entre les différents festivals “On est enthousiastes à l’idée de la formation des jeunes artistes et de leur environnement professionnel, avec la scène Sacem et le Chantier des Francos”  dit-il. “C’est également extrêmement important par rapport à la dimension politique et tout ce qui peut relever de la défense des valeurs liées à l’espace francophone. Nous, on vit dans un milieu créolophone, qui a toute sa place au sein de la francophonie. Pendant longtemps, il y a eu une espèce de frilosité à défendre ces valeurs. La confédération des Francos, c’est une nécessaire remise en avant. C’est cette vision du monde, cette notion de collaborer qui soit autre chose qu’une perpétuelle compétition, sans fin et sans avenir. On peut maintenant jeter les bases d’une ambition nouvelle et ça c’est très intéressant”.

Lire également: Pierre Pauly : “Les Francofolies, c’est vouloir mieux vivre ensemble” : https://www.weculte.com/featured/pierre-pauly-les-francofolies-cest-vouloir-mieux-vivre-ensemble/?preview_id=9584&preview_nonce=7c89400238&post_format=standard&_thumbnail_id=9586&preview=true

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.