école danse opera paris
L'Ecole de danse de Paris est située à Nanterre dans les Hauts-de-Seine (PHOTO/LE PARISIEN)

Télé. Le rêve absolu des élèves de l’Ecole de Danse de l’Opéra National de Paris est d’intégrer le Ballet de l’Opéra. Pour cela, ils s’entraînent avec passion et détermination. Le documentaire «L’Ecole des rêves» de Miguel Octave invite à découvrir leur travail auprès des meilleurs professeurs, en nous plongeant dans les «classes» de ces tout jeunes gens qui espèrent devenir un jour une Etoile de la danse… A voir vendredi 9 avril sur France 5-20:55

école danse opera paris
L’Ecole de danse de l’Opéra de Paris est située à Nanterre dans les Hauts-de-Seine (PHOTO/LE PARISIEN)

Dans le passionnant et instructif documentaire «L’Ecole des rêves», nous assistons aux différents exercices mettant en valeur l’art de la danse classique, le travail des élèves qui approfondissent, encore et encore, leur technique, intégrant tout le répertoire sur des variations issues de ballets anciens. Ils étudient également la danse plus contemporaine.

Fondée en 1713 par Louis XIV, lEcole de Danse de l’Opéra National de Paris s’est construit une réputation mondiale grâce à un enseignement d’excellence. Elle est la gardienne d’un savoir précieux. Dès l’origine, on y a imposé la gratuité des cours, une sélection à l’entrée et un cadrage professionnel de l’apprentissage.

ecole des reves opera paris
La grande soirée du Ballet de l’Opéra national de Paris

Plus tard, la Révolution et l’Empire conserveront le fonctionnement avec une série de règlements successifs dont un jury issu de la troupe, gardant sa souveraineté lors de l’examen de passage d’une classe à une autre. L’enseignement se fait en trois étapes : élémentaire jusqu’à 13 ans, supérieure jusqu’à 16 ans, la classe de perfectionnement ayant été mise en place sous la IIIème République par Marie Taglioni.

LEcole de la Danse d’aujourd’hui a vu le jour grâce à Claude Bessy, ancienne danseuse Etoile de l’Opéra Garnier, directrice de 1972 à 2004, qui a introduit la danse contemporaine dans les cours. Puis, Elisabeth Platel autre danseuse Etoile, lui a succédé.

A voir les frimousses de ces filles ou garçons, âgés de 10 ou 11-12 ans habités par la danse, on s’aperçoit qu’ils ont les mêmes passions que les enfants de leur âge. Ils ont découvert la musique en écoutant Michael Jackson pour l’un, le Modern’jazz pour un autre, ou parce que «c’est un privilège d’avoir une passion», «ça change des autres danses…». «Danser, c’est ce que je voulais faire et pas autre chose» affirme un garçon, «si on veut réussir, il faut vraiment y croire» confie encore une élève avec douceur et conviction. Tous sont sereins quant à leur avenir même s’ils sont conscients qu’il leur faudra travailler très dur pendant des années.

eleves opera de parisLEcole de Danse de l’Opéra de Paris est installée à Nanterre (Hauts-de-Seine) tout près du Parc André Malraux, desservie par le RER depuis l’Opéra à Garnier. Elle a été imaginée par l’architecte Christian de Portzamparc en 1987 et conçue en lien avec les différents moments de la journée des élèves. Un havre de tranquillité propice à l’étude, avec ses trois corps de bâtiments reliés entre eux par des passerelles, posés sur un vaste terrain bordé par la ville d’un côté et la nature de l’autre- un peu comme les campus américains, où les élèves peuvent discuter, étudier les autres matières de l’enseignement scolaire ou s’ébattre sur l’herbe…Et rêver.

Jane Hoffmann

  • A voir : Documentaire «L’Ecole des Rêves» de Miguel Octave, vendredi 9 avril sur France 5 à 20:55 suivi de «Les Trésors de l’Opéra de Paris» à 22h55

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.