mario del curto les jardins de marqueyssac
Mario Del Curto, Les Jardins de Marqueyssac, France, 2011.

Les Rencontres d’Arles présentent “Humanité végétale, le jardin déployé”. Une exposition du photographe Suisse Mario Del Curto qui invite à réfléchir à notre rapport à la nature, sur ce qu’on lui donne ou lui prend. Des images fortes réalisées par le reporter à travers le monde, qui témoignent du lien complexe et fascinant de l’homme et du végétal dans toutes ses dimensions: alimentaire, scientifique, ornementale, artistique et politique.

Le photographe Suisse Mario Del Curto explore la relation de l’homme et du végétal et nous invite à réfléchir au développement d’une “humanité hors sol”. Son exposition “Humanité végétale, le jardin déployé” est à voir jusqu’au 22 septembre aux Rencontres d’Arles

mario de la curto pont et arbres dubaï
Mario Del Curto, Pont et arbres artificiels, Dubaï, 2018.

L’exposition “Humanité végétale, le jardin déployé” est le récit en images d’un périple de dix ans réalisé par Mario Del Curto à travers le monde. Le photographe explore la relation de l’homme et du végétal et nous invite à réfléchir au développement d’une “humanité hors sol”. Parmi les lieux visités par l’artiste, il y a l’immense forêt de pommiers originels du Kazakhstan menacée de disparition, les jardins urbains de plusieurs mégalopoles, l’excentrique Parc des monstres de Bomarzo et des jardins singuliers ou modestes du monde entier.

mario del curto
Mario Del Curto, Environnement de Sir James, Las Posaz, Mexique, 2014.

Sauvage ou façonné, le jardin évoque toujours une culture, des personnalités ou des savoirs transmis. En images fortes et symboliques, Mario Del Curto l’expose dans toutes ses dimensions – alimentaire, scientifique, ornementale, artistique et politique. (*)

(*) Texte Les Rencontres d’Arles: https://www.rencontres-arles.com/ Lire : Humanité végétale, Actes Sud, 2019

  • Exposition “Humanité végétale, le jardin déployé”, Mario Del Curto. Avec le soutien de la Confédération suisse, de Pro Helvetia, Fondation suisse pour la culture et de SNCF Immobilier.  Jusqu’au 22 septembre au Jardin, Arles (Bouches-du-Rhône).

Lire également : Les Rencontres d’Arles. Evangelia Kranioti,Les vivants, les morts et ceux qui sont en mer” : https://www.weculte.com/loeil-de-weculte/photo-evangelia-kranioti-les-vivants-les-morts-et-ceux-qui-sont-en-mer/

 

portrait mario del curto
Mario Del Curto. Photo Melchior Jacquérioz

Mario Del Curto, la bio :

Né en 1955 à Pompaples, Suisse, Mario Del Curto débute la photographie en autodidacte et couvre les mouvements sociaux des années 1970 à 1980. Photographe indépendant, il travaille pour le théâtre et la danse, développant un style à part dans la photographie de scène. Dès 1983, il se passionne pour l’Art brut et y consacre de nombreux ouvrages, films et expositions. Depuis quelques années, il parcourt le globe et porte son regard sur les liens de l’Homme à son environnement végétal. Ses images ont fait l’objet de nombreuses publications et d’une centaine d’expositions à l’international.

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.