MaMa festival 2019

MUSIQUE. Festival urbain, convention de l’ensemble de la filière musicale, le MaMA fête son dixième anniversaire au cœur de Paris avec 120 concerts mais aussi des conférences, débats et focus sur les musiques actuelles durant trois jours du 16 au 18 octobre.

Le MaMA c’est trois jours de musique au cœur de Paris, des conférences auxquelles participent près de 6000 professionnels, dont 30% d’internationaux, qui le soir après la journée de convention, viennent  grossir les rangs des 5000 festivaliers attirés par les 120 concerts présentés durant la manifestation

Dix ans déjà ! On n’a pas vu le temps passer depuis la première édition de ce festival et convention parisien. Un événement unique qui rassemble l’ensemble de la filière musicale dans le 18ème arrondissement. Un pari réussi pour MaMA qui s’est fixé pour mission d’accompagner les professionnels des musiques actuelles “dans les mutations d’un écosystème en perpétuelle révolution” observe Daniel Colling, ancien patron du Printemps de Bourges, directeur général de l’événement.

Le MaMA c’est trois jours de musique, de conférences auxquelles participent près de 6000 professionnels, dont 30% d’internationaux, qui le soir après la journée de convention, viennent  grossir les rangs des 5000 festivaliers attirés par les 120 concerts présentés durant la manifestation.

De la Cigale à la Boule Noire aux Trois Baudets en passant par le Bus Palladium, la Machine du Moulin rouge, le Carmen ou encore deux nouveaux lieux qui viennent s’ajouter à la liste, le Magnum club et le Cuba Café, une quinzaine de salles accueilleront les concerts du MaMA. Nouveauté cette année, un village, espace d’animation ouvert au public, prendra place sur le terre-plein central du Boulevard Rochechouart où se déroule l’événement, qui permettra de prolonger son expérience au sein de cet original festival urbain au cœur de Paris, et d’échanger autour des musiques vivantes. “Il y a dix ans, nous étions debout, face à nos rêves” se souvient Fernando Ladeiro-Marquès, directeur et cheville ouvrière du MaMA, lequel entend être plus que jamais un lieu de “découvertes et d’émotion pour tous, un condensé unique qui voit s’entrecroiser public et professionnels”.

Parmi les temps forts de la dixième édition, on note un important focus sur le Portugal , territoire européen à forte dynamique porté par une nouvelle scène musicale de qualité très innovante. Où l’on découvrira cinq artistes portugais de la nouvelle génération : Pongo, Venga Venga, Paus, Pedro Mafama et le duo pop Best Youth. Un riche programme concocté par le MaMA où se produiront de nombreux artistes à ne pas manquer, dont Barry Moore, La Chica, Awir Leon, Les Gordon, Lola Marsh, Julien Granel, Ramo, YelloStraps, Tessa B, Sônge, Lord Esperanza, Aedan, Yseult, Glauque, Tessa Dixson, Silly Boy Blue, Hyacinthe, Sein, Molécule, Les Louange, Bandit Bandit, Hervé, DI#SE, Imany, Josph Chedid, Faada Freddy, Süeür…

MaMA du 16 au 18 octobre, 15 lieux entre Pigalle & Montmartre : https://www.mamafestival.com/

Lire: Musique. Arthur Ely “La vie n’apprend pas à devenir plus sage” : https://www.weculte.com/portraitdujour/musique-arthur-ely-la-vie-napprend-pas-a-devenir-plus-sage/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.