manu chao ressort l'album clandestino
Manu Chao sur la grande scène de la Fête de l'Humanité en septembre 2015.

Plus de vingt ans après le succès de “Clandestino“, Manu Chao revient avec une version enrichie de son premier album qui marqua toute une génération, incluant trois nouvelles chansons originales, dont un duo avec la trinidadienne Calypso Rose.

Le titre “Clandestino” bénéficie d’une nouvelle version où Manu Chao chante en duo avec la trinidadienne Calypso Rose, qui a ajouté des paroles évoquant les migrants naufragés en mer. 

Manu Chao est un artiste insaisissable, toujours en quête de destinations perdues et de pays à explorer, comme il  le chante dans “Desaparecido : “On m’appelle le disparu. Quand on me cherche, je ne suis pas là, quand on me trouve, je suis ailleurs”  sourit celui dont le premier album, “Clandestino” (1998) rendait hommage aux “populations déplacées et immigrées”. Un disque à l’immense succès, vendu à des millions d’exemplaires dans le monde et qui en France a fait vibrer toute une génération.

Plus de vingt ans après, le disque, où se mêlent reggae, rock, ska, samba et musiques latines, ressort enrichi de trois inédits, dont une nouvelle version du titre “Clandestino” en duo avec la chanteuse trinidadienne Calypso Rose, qui a ajouté de nouvelles paroles évoquant les migrants naufragés en mer. Sujet plus que jamais d’actualité. Un opus où l’on retrouve les sonorités voyageuses et les mélodies chaloupées de Manu Chao, capable de donner aussi bien des concerts surprise dans des bars que de se produire dans les plus grands rassemblements en Amérique Latine, où il est une véritable star.

Le chanteur, qui n’a pas sorti de disque depuis “La Radiolina” en 2007, a ajouté à cette réédition deux morceaux originaux interprétés en anglais. “Bloody Bloody border” qui évoque les camps de migrants en Arizona, écrite à la suite d’une tournée dans cet État américain. Et “Roadies Rules“, titre empreint de désespoir où résonnent des cuivres mexicains, que son label Because music présente comme un “blues autobiographique sur une pulsion suicidaire sur une route au milieu de nulle part“.

Manu Chao, album “Clandestino”, édition spéciale incluant trois nouvelles chansons – Because music.

Lire aussi: Livre.Manu Chao, l’idéal nomade : https://www.weculte.com/non-classe/livre-manu-chao-lideal-nomade/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.