ben affleck dans the town
Ben Affleck dans "The Town". Photo: Warner Bros

Télé. Acteur-réalisateur américain Ben Affleck a une filmographie si éclectique, qu’il pourrait donner l’impression d’une carrière en dents de scie. Né le 15 août 1972 à Berkeley (Californie), il a très tôt été propulsé dans le monde du cinéma. Il écrit des scénarios, joue, réalise de très bons films, comme le verra ce soir avec “The Town”, un thriller classique, efficace et élégant. A voir le 12 mai sur NRJ 12 à 21:05

“The Tow” (2009) est l’histoire d’un braquage de banque par une bande de voleurs, dont fait partie Doug McRay (Ben Affleck). Ils retiennent des otages ainsi que la directrice de l’agence (Rebecca Hall). Après les avoir relâchés le braquage terminé, Doug va la rechercher. Parce qu’elle est un témoin dangereux ou parce qu’elle lui plait ?

Ben Affleck a été révélé en 1997 avec le film “Will Huntin” de Gus Van Sant, co-écrit avec son ami d’enfance Matt Damon, avec le regretté Robin Williams dans le rôle du professeur. Acteur dans de nombreux et bons films, sa filmographie éclectique est déjà bien remplie. Il a fait une brève apparition dans “Shakespeare in love” (1996) de John Madden, puis a joué dans “Armaggedon” (1997) de Michael Bay avec Bruce Willis ou encore dans “Pearl Harbor” (2000) de Michaël Bay, avec Josh Hartnett, qui le fera connaître, un beau mélodrame mettant en lumière deux pilotes de chasse amoureux de la même jeune infirmière. L’un mourra, l’autre survivra…

On l’a vu également dans “Paycheck” (2003) de John Woo, d’après le roman de Philipp K. Dick, avec Uma Thurman et Aaron Eckhart, dans “The Rown” (2010) sa deuxième réalisation ainsi que dans “Gone girl” (2014) de David Fincher, avec Rosamund Pike. Autant de rôles dans lesquels il déçoit rarement, ses réalisations, elles, sont souvent réussies. A l’image du film de ce soir, “The Twon”, un thriller classique, efficace et élégant. Ben Affleck y est, comme toujours, plus beau que séduisant. A quand un rôle à contre-emploi ? Mais il n’a que 48 ans, il a encore une belle carrière devant lui.

Texte de Jane Hoffmann 

WECulte vous conseille: “Le Cas Richard Jewell” : un suspect idéal dans la spirale du FBI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.