film les innocentes de anne fontaine
Le film "Les Innocentes" d'Anne Fontaine est inspiré de faits réels. Photo (production)

Télé. Dans “Les Innocentes”, un film intense inspiré de faits réels signé Anne Fontaine, la réalisatrice décrit avec pudeur et sans parti-pris l’existence dans un couvent de Bénédictines en Pologne. En décembre 1945, Mathilde, interne de la Croix-Rouge française, soigne des rescapés avant leur rapatriement. Un dilemme va la mener à choisir d’aider de jeunes religieuses polonaises à accoucher, après leur viol par des soldats soviétiques. Leur religion leur interdit de montrer leur corps. Que peut-elle faire, la mère Supérieure choisissant d’obéir à la Règle de leur congrégation ?… A voir mercredi 13 janvier sur Arte-20:55

Dans “Les Innocentes”, Anne Fontaine traite d’une histoire véridique. Les faits sont réels mais mal connus. Le film, intense, parfois éprouvant, montre que l’Histoire est tragique, sa résonnance insoutenable… 

film les innocentes de anne fontaine
Le film “Les Innocentes” d’Anne Fontaine est inspiré de faits réels. Photo (production)

Dans ce très beau film “Les Innocentes”, Anne Fontaine traite d’une histoire vraie. Une jeune interne de la Croix-Rouge française, Mathilde Beaulieu (Lou de Laâge) est appelée par une religieuse (Agata Buzek) pour aider les Bénédictines d’un couvent isolé. Il abrite trente religieuses qui vivent retirées du monde; huit d’entre elles sont enceintes, sur le point d’accoucher. Elles ont été violées par des soldats soviétiques lors de la libération de la Pologne…

D’abord réticente, Mathilde, fille de communistes, non croyante, va nouer des relations complexes avec les religieuses et la Supérieure (Agata Kulesza), très attachée à la Règle de leur congrégation. Dans un premier temps, Mathilde ne peut concilier son engagement humain, mais matérialiste, avec l’aide aux jeunes femmes, celles-ci ayant fait vœu de chasteté, ne peuvent montrer leur corps à un médecin.

film les innocentes anne fontaine
Mathilde Beaulieu (Lou de Laâge) dans “Les Innocentes”

Que vont devenir les nouveaux nés ? Comment la mère Supérieure peut-elle faire respecter l’Ordre, certaines étant pour (peut-être) garder leur enfant, d’autres intransigeantes, qu’il soit donné pour l’adoption ? Autant de problèmes personnels, insolubles auxquels l’interne Mathilde doit faire face.

Les faits sont réels mais mal connus. Le film, intense, parfois éprouvant, montre que l’Histoire est tragique, sa résonnance insoutenable. Il a fallu à Anne Fontaine (qui a également coécrit le scénario) beaucoup de maîtrise et de talent pour que la charge émotionnelle ne l’emporte pas sur la démonstration. Les images qui auraient pu être austères sont lumineuses, sublimées par le paysage de neige immaculée, les longs voiles blancs sur les robes noires des religieuses, font ressortir la solitude du lieu et la détresse des jeunes femmes prisonnières de leur promesse faites à Dieu.

affiche les innocentes
Les innocentes, Affiche

Jane Hoffmann

  • “Les Innocentes” d’Anne Fontaine avec Lou de Laâge, Vincent Macaigne, Agata Buzek, Agata Kulesza, musique : extraits d’œuvres de Haëndel, de Rossini, de Chopin, chants grégoriens (Vox clamantis), etc… A voir sur Arte mercredi 13/01/2021 à 20 :55

Un film dédié à Madelaine Pauliac

Le film est dédié à Madeleine Pauliac, médecin-chef à l’Hôpital français de Varsovie. Elle a écrit cette histoire, qu’elle a vécue, dans son journal intime laissé à son neveu Philippe Maynial, habitant en France, qui l’a rendu public.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.