la finale avec thierry lhermitte et rayane bensetti
Rayane Bensetti et Thierry Lhermitte dans "La finale" de Robin Sykes. (UGC Ditribution)

Télé. «La Finale» nous offre une comédie drôle et sensible avec Thierry Lhermitte, en grand-père atteint de la maladie d’Alzheimer, qui retrouve son petit-fils qu’il n’a pas revu depuis son jeune âge, lors d’un voyage inattendu qui va les rapprocher. Un premier long métrage signé Robin Sykes, qui a valu à Thierry Lhermitte le Prix d’interprétation masculine au Festival du film de comédie de l’Alpe d’Huez en 2018. A voir jeudi 29 sur France 3 – 21:05

la finale avec thierry lhermitte et rayane bensetti
Rayane Bensetti et Thierry Lhermitte dans « La finale » de Robin Sykes. (UGC Ditribution)

« La finale » traite de la maladie d’Alzheimer avec humour et beaucoup de tendresse. Un film porté par un très bon duo d’acteurs, Thierry Lhermitte et Rayane Bensetti, qui forment un tandem vraiment crédible

Roland Verdi (Thierry Lhermitte) est gérant d’un restaurant. Il perd la mémoire par moments. Toute la famille est proche de lui et l’aide autant qu’elle le peut, sauf J.B. (Rayane Bensetti) son petit-fils, un adolescent qui joue au basket. Son rêve est d’aller à Paris pour y disputer une finale de son sport favori. Mais c’est justement le week-end où ses parents ne peuvent rester; ils lui demandent de garder le grand-père Roland atteint d’un Alzheimer, dans l’appartement, juste pour deux jours. J.B. est d’abord furieux, puis il décide de l’emmener à Paris en voiture…

«La Finale» décrit le voyage – presque un périple – d’une manière souvent décalée, drôle et sensible. La terrible et redoutable maladie est ici traitée avec humour et beaucoup de délicatesse par Robin Sykes. Ce qui vaut des situations pleines de gags, au ton juste, interprétées par des acteurs sincères de bout en bout, pleins de sensibilité.



la finale avec thierry lhermitte et rayane bensettiLe tandem Thierry LhermitteRayane Bensetti (qui a déjà beaucoup de naturel) est vraiment crédible. L’histoire joue sur la relation grand-père/petit-fils, et leurs retrouvailles inattendues. Les deux personnages vont s’apprivoiser et leur relation est montrée avec pudeur. Thierry Lhermitte, devenu au fil des années un très grand comédien, étonne ici par la tendresse qui émane de lui jusqu’à la fin du film. Robin Sykes, dont c’est le premier long métrage, sait diriger ses comédiens et nous offre un excellent divertissement, porté par de très bons interprètes.

Jane Hoffmann

  • «La Finale» (2017) de Robin Sykes avec Thierry Lhermitte, Rayane Bensetti, sur France 3 jeudi 29 avril – 21:05
  • Le film a obtenu le Grand prix au Festival International de l’Alpe d’Huez et le Prix d’interprétation masculine pour Thierry Lhermitte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.