le docteur jivago omar sharif
"Le Docteur Jivago" : Omar Sharif - DR

«Le Docteur Jivago» se passe dans la Russie des tsars, à partir d’octobre 1917. Un jeune médecin, Youri Jivago, issu de la grande bourgeoisie moscovite, est enrôlé par force dans l’armée du tsar. Sorti en 1965, le film de David Lean, qui a obtenu 5 Oscars, est une immense fresque avec ses personnages en premier plan, sur fond de Révolution d’Octobre. Une réalisation rare où les personnages féminins sont portés au plus haut. Avec un Omar Sharif au regard fievreux, pris dans les aléas de l’histoire, déchiré par son amour pour deux femmes.


Pourquoi il faut voir «Le Docteur Jivago», avec Omar Sharif


le docteur jivago
« Le Docteur Jivago » : Omar Sharif et Julie Christie

Le film de David Lean «Le Docteur Jivago» se déroule dans la Russie des tsars, à partir d’octobre 1917. Un jeune médecin, Youri Jivago, issu de la grande bourgeoisie moscovite, est enrôlé par force dans l’armée du tsar. Il suit les troupes et va vivre un long exode, séparé de sa femme qu’il vient d’épouser et qu’il aime.



Youri Jivago (Omar Sharif) est un idéaliste. Séduit par les idées révolutionnaires du Parti bolchévik, puis hésitant vis-à-vis de ce dernier, il ira de désillusion en déception. Bien que marié par amour avec Tonya (Geraldine Chaplin), il va vivre une passion dévorante avec une jeune infirmière, Lara (Julie Christie). Envoyé au front comme médecin pendant la guerre de 1914-1918, il assiste au délitement de l’armée tsariste, qui doute, à cause de la propagande «rouge» qui gangrène même les officiers.

Les aléas de l’histoire auront raison des individus. Après quelque temps, les protagonistes se perdront, Lara se mariera avec un révolutionnaire. Jivago la retrouvera, ils seront séparés à nouveau. Tout ceci dans une immense douleur, dans un gigantesque pays en reconstruction, propre à perdre les hommes et les âmes.

David Lean a su capter du roman de Boris Pasternak (*) énorme et touffu, toutes les complexités de cette période, les enjeux de la révolution, le questionnement permanent du héros, déchiré par son amour pour deux femmes : Tonya l’épouse choisie et Lara, la maîtresse qui le fascine.



Le film se déroule comme une immense fresque avec ses personnages en premier plan, avec la Révolution d’Octobre, ses idées novatrices, qui gronde et summergera bientôt la Russie, enlisée dans ses conventions.

le docteur jivago
Omar Sharif et Julie Christie

Nous n’oublierons pas le regard intense, enfièvré d’Omar Sharif, Julie Christie, lumineuse, les plaines immenses, enneigées, les traîneaux sur la glace, l’Armée Rouge et ses centaines de soldats entraînés par des chefs, dont un, interprété par Alec Guinness, demi-frère d’Omar Sharif (Jivago) le tout enveloppé par la musique ample et romantique de Maurice Jarre.

le docteur jivago
« Le Docteur Jivago « : Omar Sharif et Geraldine Chaplin

Il faut regarder jusqu’au bout ce film magnifique, une réalisation rare où les personnages féminins sont portés au plus haut. Car Youri Jivago, ayant découvert la passion avec Lara, ne cessera de la perdre, dans les plaines russes immenses. Nous vivons en direct une tragédie, le basculement d’un pays dans ce qui restera la plus grande interrogation de l’histoire de l’humanité.

Le réalisateur David Lean a procédé comme avec «Lawrence d’Arabie», il montre la construction d’un monde nouveau, vue à hauteur d’homme.

Jane Hoffmann

  • A voir :«Le Docteur Jivago» (1965) de David Lean avec Omar Sharif, Julie Christie, Alec Guinness, Geraldine Chaplin, musique de Maurice Jarre, sur Arte dimanche 26 décembre à 13:55.

(*) Boris Pasternak (1890-1960), a reçu le prix Nobel de littérature pour son roman

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.