film terminator dark fate
Natalia Reyes, Mackenzie Davis et Linda Hamilton dans "Terminator: Dark Fate", sixième volet de la saga.

CINÉMA. Dans le musclé “Terminator: Dark Fate”, le réalisateur Tim Miller met en lumière les personnages féminins et redonne une place majeure à Linda Hamilton dans le rôle de la légendaire Sarah Connor, entourée des actrices Mackenzie Davis et de Natalia Reyes.

Dans la saga Terminator, les machines ont pris le pouvoir et décidé que le genre humain devait être anéanti

Il était une fois la planète Terre dans un futur pas si lointain… Dans la saga Terminator, les machines ont pris le pouvoir et décidé que le genre humain devait être anéanti. Mais les hommes ont organisé la résistance sous la direction d’un chef, John Connor. Pour parfaire leur suprématie, les machines s’attaquent à la future mère de John, Sarah Connor, en le tuant avant sa naissance. Ils envoient alors un cyborg (interprété dans le premier volet par Arnold Schwarzeneger) avec cette scène restée dans les mémoires où il perd un œil.

Avec “Terminator: Dark Fate”, Tim Miller (réalisateur de “deadpool”) innove en reprenant cette ancienne légende de science-fiction, suite directe des deux premiers “Terminator” mis en scène par James Cameron en 1984, dont il est ici producteur et co-scénariste.

Linda Hamilton (Sarah Connor) ne baisse jamais les armes

Dans ce sixième volet, les scènes de bataille du futur (plutôt rares à l’écran) où hommes et femmes combattent les machines sont beaucoup plus compréhensibles que l’épisode “Terminator : Genisys”. Quant aux effets spéciaux, ils sont spectaculaires le cyborg Terminator-Rev 9 (joué par Gabriel Luna) se reconstituant sans cesse malgré les coups assénés. Le film donne une large place aux personnages féminin. On y retrouve avec plaisir Linda Hamilton (Sarah Connor) en pleine forme, plus guerrière que jamais dans cette version. Ne baissant jamais les armes, elle cherche mystérieusement à protéger une jeune femme, Dani Ramos, Mexicaine (jouée par Natalia Reyes). On se demande pourquoi puisqu’on apprend que c’est l’ex-terminator T-800 (Schwarzeneger), lequel vit paisiblement dans le sud du Texas au fond des bois, qui a tué son fils.

Toute l’histoire tient dans cette équipe improbable que Terminator Rev- 9 poursuit sans relâche, à laquelle vient se joindre Grace, un humain-robot génétiquement augmenté, interprété par Mackenzie Davis, soldate envoyée telle un ange gardien pour sauver Dani des terminators. Une actrice formidable, sportive, jolie, qui pourrait être un clone de Linda Hamilton, dont on ne peut oublier les scènes de l’asile d’aliénés-prison dont elle s’évadera dans le deuxième film.

L’histoire de “Terminator: Dark Fate” reste optimiste

Le film a été tourné pour une grande part au Mexique. On y voit des migrants qui veulent se rendre aux Etats-Unis, le train qui les emmène à la frontière, les passeurs, ces centaines de gens qui attendent devant le mur érigé par les Américains avec de l’autre côté, les gardes fédéraux et leurs armes, les phares de voitures, qui tentent de les arrêter, les immenses prisons où ils sont internés… Malgré quelques scènes de violence – mais les autres de la saga étaient encore plus violentes (voirTerminator : Renaissance” avec Christian Bale) – l’histoire reste optimiste, prônant l’idée qu’il ne faut jamais perdre espoir, que résister est un signe de vie incroyable.

affiche terminator dark fateUn film rempli de clins d’œil, avec les lunettes noires que porte en permanence Linda Hamilton (renvoyant à celles d’Arnold Schwarzeneger dans les deux premiers épisodes), le débardeur de Grace (le même que celui de Linda Hamilton dans les deux premiers opus) ou encore la poursuite sur autoroute au-dessus de la rivière asséchée de Los Angelès. On en ressort bourré d’énergie avec cette interrogation : et si John Connor n’était pas mort ?

  • “Terminator: Dark Fate” – en salles actuellement

Lire: Jeu vidéo. “Greedfall”, un voyage fantastique dans une île magique

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.