tillie walden sur la route de west

Bande dessinée. La bédé féministe mise sur Tillie Walden, jeune américaine à la vingtaine triomphante, qui, bardée du célèbre Prix Eisner, publie “Sur la route de West”. Un road trip fantastique sur des Thelma et Louise d’aujourd’hui. 

Avec “Sur la route de West”, Tillie Walden a imaginé ce road trip féministe, nimbé de poétique fantastique, autour des chemins de la vie, des virages du destin et des ponts que l’on construit vers les autres 

bd sur la route de westBéa et Lou, deux jeunes femmes en rupture de société, se rencontrent dans une station-service et s’apprivoisent en roulant au hasard sur les routes du Texas, accompagnées d’un chat aux pouvoirs étranges. Après Spinning, un récit autobiographique (Prix Eisner, en 2018), Tillie Walden, 23 ans, a imaginé ce road trip féministe, nimbé de poétique fantastique, autour des chemins de la vie, des virages du destin et des ponts que l’on construit vers les autres. Le trait clair de l’auteure soutient une histoire initiatique nimbée de couleurs pâles et portée par un sens certain du suspens émotionnel.

Texte Gilles Médioni

  • “Sur la route de West”, de Tillie Walden (Gallimard), 320 p., 22 €.
gilles medioni
Gilles Médioni (c) Julien Vachon – L’Atelier de Cédric

Suivez les chroniques BD de Gilles Médioni sur Instagram: Une BD, une pause-café. Comics book and Coffee break” by @gillesmedioni : https://www.instagram.com/bdetpausecafe/?hl=fr

Et aussi: Instagram: @artisterevelation, Website:  https://www.artisterevelation.com/

WECULTE vous conseille : BD Angoulême. “In Waves”, la love story du surf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.