ah félix ce n'est pas le bon titre
"Ah! Félix (n'est pas le bon titre)", les rocambolesques aventures d’un moine athée (incarné par JP Nataf) parti sur les traces d’une relique

Spectacle. Hors du temps et des codes, mêlant théâtre et musique, “Ah ! Félix ( n’est pas le bon titre)” raconte les rocambolesques aventures d’un moine parti sur les traces d’une relique. À découvrir aux Trois Baudets, les 18 février, 10 mars et 8 avril 2020.

“Ah! Félix (n’est pas le bon titre)”, une loufoque épopée hors du temps et des codes. Si vous aimez les univers déjantés, on vous promet quelques beaux éclats de rire…

Pour entrer dans ce spectacle imaginé et mis en scène par Sonia Bester (avec Isabelle Antoine), il faut laisser aux oubliettes tous ses a priori !
On cherchera en vain une appellation. Théâtre ? comédie musicale?  Farce?
Ah ! Félix (n’est pas le bon titre)“, est un peu tout cela et plus encore. Une loufoque épopée hors du temps et des codes dont les textes sont signés Sonia Bester et Jean-Luc Vincent (sauf improvisation et libre adaptation de Salomé d’Oscar Wilde).
Le propos ? Un moine baptisé Félix aurait découvert à Alexandrie, à la suite d’une vision, la tête de Saint Jean-Baptiste et aurait reçu l’ordre de l’emporter en Aquitaine…

Voilà pour le cadre, qui vole bien vite en éclats devant la fantaisie des situations et des personnages. Sur scène, deux musiciens et chanteurs (Stéphanie Acquette et Vincent Mougel) accompagnent les joyeux protagonistes: il y a Adémar (Jean-Luc Vincent), impayable dans le rôle du gourou, un moine athée incarné par JP Nataf et enfin Diane Bonnot campant successivement la prof de catéchisme et la princesse Salomé.

Dès l’apparition de cette dernière, cette échappée en roue libre prend encore une nouvelle dimension et les spectateurs sont manifestement aux anges. Excellente comédienne, son tempérament volcanique lui permet de discipliner les répétitions de ses ouailles qui partent totalement en vrille.

La voix off est celle de Philippe Katerine et les musiques empruntent à la pop, aux Beach Boys ou à Richard Strauss, sur des arrangements et compositions de Simon Dalmais, Vincent Mougel et JP Nataf. Quant aux chœurs, ils sont joliment assurés par Les Voisins du Dessus. Si vous aimez les univers déjantés, on vous promet quelques beaux éclats de rire…

Texte Annie Grandjanin

  • “Ah! Félix (n’est pas le bon titre)” les 18 février, 10 mars et 8 avril aux Trois Baudets, 64 boulevard de Clichy, 75018 Paris. 

logo blog annie hall musicSuivez les chroniques culturelles d’Annie Grandjanin sur :  annieallmusic.blogspot.com

Lire: Spectacle. Le putsch musical et déjanté des Sea Girls

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.