piece le dindon de feydeau par la compagnie viva
La Compagnie Viva revisite "Le Dindon" de Feydeau avec brio.

Théâtre. Excellent remède contre la sinistrose et les grèves qui sclérosent la capitale, “Le Dindon” revu par Anthony Magnier est à l’affiche du Théâtre Déjazet à Paris jusqu’au 18 janvier 2020. Une comédie déjantée qui prouve que Feydeau, près d’un siècle après sa mort, n’a rien perdu de sa modernité, et encore mois de son humour !

La pièce “Le Dindon” de Feydeau a été jouée pour la première fois en 1896. Une fois n’est pas coutume – surtout pour l’époque – les hommes sont montrés comme des objets sexuels manipulés par des femmes bien décidées à se venger, loi du Talion oblige !

le dindon de feydeau par la compagnie vivaN’ayons pas peur de spoiler : avec Georges Feydeau, il est souvent question de tromperie!Le Dindon” ne fait pas exception à la règle. Cette comédie raconte l’histoire de Lucienne, épouse vertueuse en proie aux assiduités du maladroit Rédillon et de l’infatué Pontagnac. Elle leur fait savoir qu’elle ne trompera son mari, le brave avoué Vatelin auquel elle a juré fidélité, qu’à condition qu’il en fasse de même. Ce qui lui permettrait de dire :Vous m’avez trompée, je vous trompe aussi !” Tout se complique avec l’arrivée d’anciens amants, de nouveaux soupirants et d’épouses outragées, Madame Pontagnac et Maggy, l’ex-maîtresse de Vatelin, arrivant chez lui inopinément.

Bien qu’elle ait été jouée pour la première fois en 1896, cette pièce fait preuve d’une grande modernité : une fois n’est pas coutume – surtout pour l’époque – les hommes y sont montrés comme des objets sexuels manipulés par des femmes bien décidées à se venger, loi du Talion oblige ! Le caractère intemporel du propos de Feydeau n’est pourtant pas le seul attrait de ce vaudeville. La drôlerie des dialogues non plus.

anthony magnier metteur en scene
Le metteur en scène Anthony Magnier.

Anthony Magnier s’est attaquée à cette comédie déjantée dans le cadre du Mois Molière pour lui restituer toute sa saveur sans jamais tomber dans le vaudeville facile. Placés sous sa direction, les comédiens interprètent avec brio des personnages burlesques mais jamais grotesques. On rit beaucoup tout au long de l’intrigue pour savoir qui de ces protagonistes hauts en couleur sera le dindon de la farce. Mention spéciale à Julien Renon alias Gérôme, serviteur dévoué à la perruque échevelée, qui illustre à merveille un phénomène poignant d’actualité : le conflit générationnel !

Texte: Sandra Franrenet

  • “Le Dindon” de Georges Feydeau par la Compagnie Viva, mise en scène Anthony Magnier. Théâtre Dejazet, 41 Bd du Temple, 75003 Paris. Métro République. Du lundi au samedi à 20h30 (et le samedi à 16h45), jusqu’au samedi 18 janvier inclus.

À propos du Mois Molière

Depuis plus de 20 ans, le Mois Molière marque le lancement de la saison des festivals. Chaque année, du 1er au 30 juin, la manifestation voit affluer les comédiens à Versailles. Pour de nombreuses compagnies, c’est un véritable tour de chauffe avant le Off d’Avignon. Incubateur de talents depuis 1996, le Mois Molière transforme la ville, 30 jours durant, en une grande scène à ciel ouvert, accueillant chaque année plus de 100 000 spectateurs. 350 spectacles, classiques et contemporains, majoritairement en entrée libre, défendent les nouvelles formes du théâtre populaire, dans plus de 70 lieux, partout en ville (Grande écurie du château, Potager du Roi, théâtre Montansier, galerie des Affaires étrangères de Louis XV, parcs, places et jardins…).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.