france télévisions été culturel 2020

Télé. Le groupe audiovisuel public France Télévisions a dévoilé ses programmes de l’été 2020, qui font la part belle à la culture et au spectacles vivant dans une grille chamboulée par le report des compétitions sportives, en raison de la crise sanitaire.

Une offensive culturelle estivale très diversifiée, qui est aussi pour le groupe France Télévisions une manière d’apporter une aide au secteur du spectacle vivant en arrêt total, fortement impacté par la crise sanitaire

takis candilis et delphine ernotte
Takis Candilis aux côtés de Delphine Ernotte, Présidente de France Télévisions. Photo BERTRAND GUAY / AFP

Le report ou les annulations de compétitions sportives en raison de la pandémie de coronavirus ont contraint France Télévisions a entièrement revoir sa grille estivale : “Notre été est totalement chamboulé vu que traditionnellement nous avons de grandes cases sportives, pour Roland-Garros et le Tour de France, nous aurions aussi dû avoir les JO cette année qui sont reportés, donc il fallait quasiment repartir à plat”, a souligné jeudi, Takis Candilis, le directeur des programmes de France Télévisions, lors d’une conférence de presse à distance organisée sur Zoom.

En remplacement des événements sportifs non retransmis sur les chaînes publiques, le groupe audiovisuel va faire la part belle à la culture cet été en injectant 20 millions supplémentaires dans les créations audiovisuelles, venant s’ajouter aux 400 millions déjà consacrés aux programmes culturels.

Une palette de programmes estivaux qui prévoit des captations inédites de théâtre et d’opéra, de nouveaux rendez-vous musicaux, des partenariats avec des festivals et de nouveaux magazines autour du patrimoine : “Nous avons décidé de proposer le plus de programmes nouveaux et inédits possible. C’est une programmation volontariste et militante qui exprime notre soutien vis-à-vis des festivals et des artistes, dans cette période complexe. On a besoin de se retrouver autour de grands moments culturels”, a-t-il expliqué.

La saison culturelle 2020 de France Télévisions débutera le 19 juin avec la Fête de la musique sur France 2, où une quarantaine d’artistes se produiront dans un Bercy sans public, afin de respecter les règles sanitaires. Le lendemain, France 5 diffusera une soirée spéciale “Musiques en fête” dans le cadre des Chorégies d’Orange, annulées cette année. La cérémonie des Molières sera diffusée sur France 2 le 23 juin. Le 24 juin, France 3 proposera “Symphonie pour la vie”, concert en prime réunissant de grands noms de la musique classique en soutien aux soignants.

france televisions siege
Le siège de France Télévisions

Une offensive culturelle estivale très diversifiée, qui est aussi pour France Télévisions une manière d’apporter une aide au secteur du spectacle en arrêt total, fortement impacté par la crise sanitaire. La musique ne sera pas en reste avec de grandes soirées événementielles. Un nouveau numéro du “Grand Échiquier” est prévu le 2 juillet. Et le traditionnel Concert de Paris du 14 juillet sera maintenu, sans que l’on connaisse encore les détails de l’organisation.

On attend aussi, trois nouveaux rendez-vous musicaux, chaque semaine avec des live consacrés aux musiques actuelles le vendredi soir sur France 2 (Basique, Taratata...), des concerts de festivals phares en régions (Francofolies de la Rochelle, Garorock, Eurockéennes de Belfort, Jazz in Marciac…) le jeudi soir sur France 3 ainsi que de l’opéra et de la musique classique dans l’émission “Passage des arts” sur France 5 le samedi. Et un nouveau jeu musical proposant karaoké, blind test et chorégraphies sera présenté par Nagui et Valérie Bègue.

En théâtre, France Télévisions prévoit de mi-juin à mi-juillet la captation de 6 pièces au théâtre du Châtelet à Paris, qui seront ensuite diffusées à l’antenne. A l’occasion du Festival d’Avignon, également annulé, des soirées spéciales sont prévues sur France 5.

Au total, ce sont près de 15 captations inédites (musique, théâtre, opéra) qui seront réalisées : “On s’est dit que tous les festivals annulés cette année auront lieu sur France Télévisions”, a précisé Michel Field, en charge de la Culture au sein du groupe : “on travaille quotidiennement sur des propositions très originales de théâtre. Artistes et comédiens sont très disponibles en ce moment pour des aventures comme ça”, a-t-il ajouté.

Côté littérature, France TV prévoit un dispositif qui sera dévoilé la semaine prochaine, qui  permettra de mettre en lumière un livre quotidiennement. Enfin, le patrimoine sera à l’honneur avec Stéphane Bern qui présentera sur France 2  “Les Lieux secrets du pouvoir”, tandis que Patrick Poivre d’Arvor proposera sur France 5 une série documentaire sur des artistes.

Texte Victor Hache (avec Afp)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.