les vieilles charrues
Les Vieilles Charrues 2017, concert de Matmatah / © Bleu Iroise

Pandémie. La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a annoncé jeudi que les festivals pourront avoir lieu cet été selon un protocole sanitaire très strict, avec une configuration limitée à 5000 spectateurs assis en plein air et distanciés.

les vieilles charrues
Les Vieilles Charrues 2017, concert de Matmatah / © Bleu Iroise

Après une année blanche pour les festivals de musiques actuelles, en raison de la crise sanitaire, l’été 2021 ne devrait pas être silencieux. La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, lors d’une entrevue jeudi après-midi avec les professionnels du spectacle vivant, a confirmé que les festivals pourront avoir lieu. Mais ils devront se tenir dans des conditions particulières selon un protocole très strict, en configuration assise, avec une jauge limitée à 5000 spectateurs, a indiqué le Syndicat des musiques actuelles (Sma) : “On en sait un peu plus pour le cadre général, mais il reste des zones de flou, ce qui est sûr c’est que la saison des festivals 2021 ne sera pas comme les autres”, souligne Aurélie Hannedouche du Sma. Une jauge qui pourra être revue à la hausse ou à la baisse en fonction de l’évolution de la pandémie.

Les représentants des musiques actuelles avaient adressé plusieurs questions à la ministre de la Culture, rendues publiques dans un communiqué du Syndicat National des entreprises du spectacle musical et de variété (Prodiss) : quel type de rassemblements seront autorisés à compter de juin ? Quelle capacité ? Quel type de jauge ? (assis, debout, distancié ou non ?), Quelles autres conditions sanitaires (ouverture ou non des bars et des espaces restauration) ?

francofolies de la rochelle
Crédit photo : Francofolies de La Rochelle

Jeudi, Roselyne Bachelot a donc fixé le cadre avec un nombre de spectateurs limité, assis et distanciés. Reste un point à éclaircir, pointé par Mme Hannedouche concernant l’autorisation des espaces bar-restauration, qui dépendra de la réouverture “dans le secteur de la restauration”. Des conditions auxquelles certains festivals sont prêts à s’adapter, avec l’espoir d’une configuration debout.

A l’image des Vieilles Charrues à Carhaix (Finistère, Bretagne), qui a accueilli 270 000 personnes en 2019 : “Nous pourrions très bien passer en configuration debout si la situation sanitaire s’améliorait”, indique Jérôme Tréhorel, directeur du festival breton : “Je craignais beaucoup qu’il n’y ait pas d’annonce du tout ou que les festivals d’été soient interdits. Aux Vieilles Charrues, on s’adaptera. Ce ne sera pas un été silencieux à Carhaix. Ce sera l’été des retrouvailles”.

La ministre de la Culture a par ailleurs annoncé la création d’un fonds de soutien de 30 millions d’euros. Une aide qui ira aux festivals contraints d’annuler totalement leurs événements, comme à ceux qui s’adapteront. “C’est une première salve”, a-t-elle souligné, ajoutant que “ce fonds sera réalimenté s’il en est besoin.”

Victor Hache (avec Afp)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.