retrospective leonard de vinci musee du louvre
La belle ferronière par Léonard de Vinci vers 1495

Exposition. 500 ans après la mort de Léonard de Vinci, le musée du Louvre présente une rétrospective géante autour de l’œuvre du génie de la Renaissance, avec 162 peintures, sanguines, manuscrits, objets d’arts et dessins. Une occasion exceptionnelle de se plonger dans la personnalité foisonnante du peintre italien qui fut aussi graveur, inventeur, scientifique et savant au savoir universel. 

Passionné d’anatomie, de botanique, de mathématiques et d’arts, le maître de la Renaissance Léonard de Vinci continue, 500 ans après sa disparition, de fasciner le plus grand nombre

leonard de vinci
Léonard de VInci

Léonard de Vinci n’aura jamais autant fait parler de lui ! Après les différentes célébrations qui viennent d’avoir lieu à Amboise et au château du Clos-Lucé (lire l’article de WECULTE ici: Léonard de Vinci le visionnaire célébré à Amboise) liées au 500ème anniversaire de sa mort, le musée du Louvre organise une exposition géante autour de l’œuvre du génie de la Renaissance. On peut y découvrir 162 peintures, dessins, manuscrits objets d’art, sculptures réunis à l’issue d’un extraordinaire travail de recherche d’œuvres du maître. Il a fallu près de dix années de demandes, de tractations, de négociations pour obtenir des prêts partout dans le monde – Italie, Vatican, Etats-Unis, British Museum… qui possèdent des œuvres de Léonard de Vinci ont accepté de prêter leurs acquisitions pour les 500 ans de sa mort afin que le Louvre puisse mettre sur pied cette importante rétrospective.

léonard de vinci retrospective musee du louvre
L’homme de Vitruve

La Reine d’Angleterre elle-même a accordé le prêt de 24 dessins du maître sur une collection royale de 542 dessins, car ils sont d’une telle fragilité qu’on ne peut les faire voyager. Bill Gates, le fondateur de Microsoft fait également partie des collectionneurs ayant contribué au prêt de certaines œuvres. L’Italie, quant à elle, a envoyé deux peintures et trois dessins, dont le célèbre Homme de Vitruve” que l’on pourra voir au Louvre. Après maintes péripéties – une association de défense du patrimoine italien avait saisi la justice afin que le célèbre dessin reste en Italie. Finalement, il est bien là mais, hélas, pour quelques semaines seulement.

Sur 20 peintures de Léonard de Vinci répertoriées, 11 d’entre elles – y compris La Joconde – peuvent être admirées dont les toiles de “Sainte Anne” et le “Saint Jean Baptisteainsi que la “Madone Benois ” prêtée par le musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg. Un geste dans lequel Franck Riester, ministre de la Culture, veut voir une preuve de confiance et d’amitié.

leonard de vinci retrospetive musee du louvre
La Joconde

La Joconde, la plus célèbre peinture de Léonard ne fait pas partie de l’exposition, mais sera visible là où elle se trouve actuellement dans la salle des Etats. En effet, lors des travaux d’embellissement de la salle, le fin panneau en peuplier d’1,4 cm d’épaisseur sur lequel elle est peinte s’est avéré légèrement courbé. Une micro fissure étant par ailleurs connue depuis le 17ème siècle, le tableau ne peut plus être déplacé.

Parmi les chefs-d’œuvre présentés, on s’apercevra que le tableau inachevé en 1519  représentant “Sainte Anne” , n’est pas une exception dans la façon de peindre du maître italien. Vers l’âge de 25 ans, il se rend compte que ce qui semble abouti est mort. Pour lui une peinture non complètement achevée est beaucoup plus puissante. L’art du “non finito” (l’inachèvement) prendra une dimension presque philosophique dans son travail : “Une de ses grandes conquêtes, c’est d’avoir ouvert les yeux de ses contemporains sur la puissance que peut avoir l’inachèvement” avance Vincent Delieuvin, conservateur en chef du Patrimoine et des peintures : “Il apporte une césure dans l’obsession pour la forme inachevée. Si on était poète, on pourrait dire qu’il ouvre une grande voie qui aboutira à l’abstraction du XXè siècle”.

Riche en dessins, croquis, documents rares, l’exposition nous plonge dans la personnalité foisonnante du peintre italien qui fut aussi graveur, inventeur, scientifique et génie au savoir universel. Elle présente aussi des œuvres d’autres artistes de la Renaissance, permettant de mesurer la créativité d’une époque où Leonardo circula entre Florence, Milan, Venise, Rome et la France où il vint d’Italie à l’invitation de François 1er, qui l’installa au Clos Lucé en Touraine, où il mourut en 1519.

leonard de vinci retrospective musee du louvre
La cène par Léonard de Vinci

Léonard de Vinci était un savant. Mais l’exposition ne développe pas cette dimension du maître, montrant que la peinture était essentielle à ses yeux : “A la fois artiste et scientifique, incarnation du savoir universel ” explique Louis Franck, commissaire de l’exposition “Léonard  de Vinci place la peinture au-dessus de tout et la considère comme la reine des sciences par sa capacité  à recréer le monde “.

Passionné d’anatomie, de botanique, de mathématiques et d’arts, le maître de la Renaissance continue, 500 ans après sa disparition de fasciner le plus grand nombre. 180 000 tickets ont déjà été réservés. Après Toutankhamon à La Villette qui a enregistré  1,4 millions de visiteurs,  l’exposition Léonard de Vinci au Louvre s’annonce comme l’un des plus grands événements culturels de l’année.

Exposition Léonard de Vinci , musée du Louvre, rue de Rivoli 75001 Paris – jusqu’au 24 février 2020. Réservation sur le site www.ticketlouvre.fr

Lire également:  Léonard de Vinci le visionnaire célébré à Amboise : https://www.weculte.com/cultures/anniversaire-leonard-de-vinci-le-visionnaire-celebre-a-amboise/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.