henri matisse la danse
Henri Matisse - La Danse, mars 1909

Exposition. A l’occasion du 150ème anniversaire de la naissance de l’artiste, le Centre Pompidou crée l’événement avec “Matisse, comme un roman”. Une riche exposition où sont présentées 230 œuvres, dont une centaine sortie des collections du musée national d’art moderne. A voir jusqu’au 22 février 2021.

henri matisse la blouse roumaine
Henri Matisse. La Blouse roumain. Avril 1940. Crédit photographique : © Philippe Migeat – Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP
© Succession H. Matisse

Le titre de l’exposition “Matisse, comme un roman”  que présente le Centre Pompidou à Paris, est tiré d’une biographie de Louis Aragon : “Henri Matisse, roman”(1971) paru chez Gallimard. L’écrivain disait de lui: “l’optimisme de Matisse, c’est le cadeau qu’il fait à notre monde malade”. Pour le peintre, le travail était une hygiène de vie. Il a dessiné, peint, sculpté et avait pour ambition de “faire un travail qui délasse et procure de la joie” précise Aurélie Verdier, Commissaire de l’exposition. Il y avait pourtant chez lui une “forme d’anxiété. Certains artistes appelaient Matisse « le follement anxieux ».

L’exposition devait être présentée en mai dernier mais la crise sanitaire a contraint le Musée Pompidou à la reporter à l’automne.

“Matisse, comme un roman” présente cinq décennies de création de l’artiste, de 1890 dans l’atelier de Gustave Moreau, à la consécration d’un des maîtres de l’avant-garde – avec Pablo Picasso – vers 1906-1908 et comme un des chefs de file du fauvisme. Il y eu également sa période figurative où il libère totalement la couleur et la ligne au travers de ses célèbres gouaches découpées aux ciseaux, qui témoignent de la diversité de son style : “Il n’y a pas un mais des Matisse” poursuit Aurélie Verdier. Ce qui le préoccupe ce sont les moyens de la peinture, il va s’intéresser à ce que dit et ce que peut la peinture, le motif représenté a au fond assez peu d’importance”. Une vision artistique qui bouleverse encore le monde moderne. 

L’exposition retrace toute son œuvre au travers d’un parcours chronologique : paysages, natures mortes, portraits, sa célèbre blouse roumaine, ses grandes sculptures…ainsi que ses influences, à l’image de certains tableaux rappelant Georges Rouault

230 œuvres sont présentées, dont une centaine issue des collections du musée national d’arts modernes, mais également des musées Matisse de Cateau-Cambrésis (Nord), de Grenoble et celui de Nice, qui ont prêté des tableaux qui ne quittent jamais leurs salles de province.

Un hommage mérité à l’un des plus grands peintres modernes, qui aura su faire aimer et comprendre son art à de nombreuses générations. Henri Matisse déclara un jour de 1942: “L’importance d’un artiste se mesure à la quantité de nouveaux signes qu’il aura introduit dans le langage plastique”. Signes qui continuent encore aujourd’hui de nous montrer le chemin de la création.

Jane Hoffmann

  • Exposition:Matisse, comme un roman” au Centre Pompidou– Place Georges-Pompidou, 75004 Paris, jusqu’au 22 février 2021

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.