marc chagall musee pompidou metz

Exposition. En attendant la réouverture du Centre Pompidou Metz fermé en raison de la crise sanitaire, celui-ci offre une visite virtuelle de son exposition phare consacrée au peintre et graveur Marc Chagall. Une grande exposition à découvrir sur le site internet du musée et ses réseaux sociaux, qui explore l’importance de la lumière dans son œuvre et la diversité de son talent.

marc chagall
Marc Chagall dans son atelier

“Le vitrail est une chose mystique qui passe par la fenêtre. Il faut au vitrail de la gravité, de la passion. Il doit vivre à travers la lumière perçue ; il est exaltant” disait Marc Chagall. En attendant la réouverture du Centre Pompidou-Metz, fermé en raison de la crise sanitaire, celui-ci invite à une visite virtuelle sur son site internet et ses réseaux sociaux de “Chagall. Le passeur de lumière”. Une grande exposition où sont présentées ses peintures, gouaches et maquettes des vitraux conçues pour plusieurs édifices religieux, dont les cathédrales de Reims, de Metz, de Sarrebourg et la chapelle du Sailland, en Corrèze. Concernant cette dernière, les six œuvres de verre ont été déposées par sécurité et seront visibles au Centre à Metz.

Marc Chagall (1937-1985) exécutait ses travaux sur commande, dans le contexte de la reconstruction et du renouveau de l’art sacré, après la seconde guerre mondiale. Chacune des commandes est expliquée et l’on comprend l’universalité de cet artiste d’avant-garde aux racines juives qui s’est évertué à déployer sa vision de la Bible, qui hante ses travaux : La plus grande source de poésie de tous les temps, au-delà de tout dogme” commentait-il. Pour ce faire, il dut se confronter à l’échelle monumentale des édifices religieux, pour tenter de toucher un large public. Une confrontation  qui prend une place centrale dans son œuvre.

marc chagall centre pompidou metz
Vitraux de Marc Chagall, présentés au Musée Pompidou-Metz. (Crédit : Musée Pompidou-Metz)

A l’origine d’une carrière prolifique, il explora diverses techniques. Ses vitraux s’inspirent de la culture yiddish à Vitebsk sa ville natale (en Biélorussie), de la Bible, de la religion orthodoxe où se mêlent des personnages sur fond d’or des icônes, du cubisme et ses formes fracturées et du fauvisme et ses teintes brun-roux. Chagall sut les interpréter selon le lieu sacré – églises,  synagogues, musées –  où il voulait faire jaillir leur lumière.

Les esquisses préparatoires révèlent le processus de conception du vitrail et nous montrent l’influence des travaux de l’artiste de la période allant de 1956 à 1984. L’exposition s’inscrit dans les célébrations des 800 ans de la cathédrale Saint-Etienne de Metz. Ses maquettes, dessins et peintures sont mises en correspondance avec des sculptures et céramiques venues des collections du Musée Chagall de Nice, du Centre Pompidou-Paris, de musées internationaux et de collections particulières. Des œuvres commandées en France mais également en Israël, Allemagne, Suisse, Angleterre ainsi qu’aux Etats-Unis.

DÉCOUVREZ L’EXPOSITION “CHAGALL. LE PASSEUR DE LUMIERE” AU CENTRE POMPIDOU METZ ICI

Visite virtuelle

La visite virtuelle est commentée par la Commissaire de l’exposition Elia Biezunski avec l’aide de Meret Meyer, petite-fille de Marc Chagall, de Benoît Marq (fils de Charles Marq) et de Brigitte Simon, les maîtres verriers ayant réalisé la plupart des œuvres de l’artiste, héritiers d’un savoir-faire né à Reims au XVIIème siècle.

Chaque mardi, les réseaux sociaux du Centre Pompidou-Metz mettent l’accent sur les coulisses de l’exposition, soit la scénographie, la mise en espace des œuvres, leur accrochage et leur mise en lumière. Sont dévoilés et valorisés tous les métiers des artisans de l’ombre et leur technique. Le gigantesque travail de Marc Chagall réalisé d’après l’Ancien Testament, pour lequel il peint une quarantaine de gouaches, prend fin en 1966. Il en fait don à l’Etat français qui l’expose au Louvre, grâce à André Malraux. Parmi les nombreuses œuvres, on prendra le temps d’admirer l’immense céramique de “La Traversée de la Mer Rouge”, exposée à la galerie 3 du musée.

L’exposition a été conçue en partenariat avec le Musée Marc Chagall de Nice où elle sera présentée dans une version renouvelée, du 24 avril au 20 septembre 2021. Au Centre Pompidou-Metz, elle sera ouverte au public dès la levée des mesures de restrictions sanitaires.

Jane Hoffmann

  • Exposition “Chagall le passeur de lumière” jusqu’au 15 mars 2021. Aucune prolongation prévue. VISITE VIRTUELLE: “CHAGALL. LE PASSEUR DE LUMIÈRE ” à suivre sur les comptes InstagramFacebookYouTube du musée et sur le site internet du Centre Pompidou-Metz.
vitraux chagall
Vitraux de Marc Chagall à la cathédrale de Reims

LE TRAVAIL DU VERRE EN LORRAINE

En Alsace il y a la Route du vin, en Lorraine, la Route du verre et du cristal, d’où le nombre infini d’artisans verriers. Le travail du verre existe depuis le 4ème siècle environ mais les verreries se sont développées surtout vers le 14ème siècle, la Charte des Verriers ayant été établie en 1448.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.