john travolta blow out
John Travolta dans le rôle d'un technicien du son dans le thriller "Blow Out", de Brian de Palma

Télé. Ce soir, France 5 nous invite à voir ou revoir « Blow out » de Brian de Palma. Un des thrillers les mieux ficelés des années 1980, avec John Travolta, simple technicien du son, se trouvant au mauvais endroit au mauvais moment, mais dont l’obstination s’avérera payante. Sur France 5, lundi 1er février -20 :50  

Avec « Blow out », Brian de Palma maîtrise sa mise en scène impeccable, et sa direction d’acteurs jusqu’au bout. Et John Travolta est dans un de ses meilleurs rôles. Un film haletant qui fit entrer le réalisateur parmi les cinéastes cultes

john travolta blow out
John Travolta dans le rôle d’un technicien du son dans « Blow Out », de Brian de Palma

« Blow out » de Brian de Palma, décrit le bouleversement qui se produira dans la vie d’un jeune preneur de son. Un soir, Jack Terry (John Travolta) est dans un parc et commence l’enregistrement d’ambiances pour un petit film. Quand soudain, une voiture arrive à vive allure et un de ses pneus éclate. Elle défonce le parapet et tombe dans la rivière en contrebas. Jack plonge et sauve une passagère mais pas le conducteur.

Plus tard, à l’écoute de la bande-son, Jack découvre que ce qu’il a entendu n’était peut-être pas le bruit d’un pneu éclaté, mais plutôt un coup de feu. Le conducteur, un homme politique, étant certainement visé. A partir de ce constat, Jack Terry va mener son enquête, aidé de la jeune femme sauvée, Sally (Nancy Allen).

Brian de Palma a réussi un film à suspense à la Hitchcock, sur un scénario emprunté à Michelangelo Antonioni pour son film « Blow up ». Mais il a su se dégager du chef-d’œuvre du maître et à moderniser son propos. Le son, la musique, ont supplanté la photographie, le héros d’Antonioni était un photographe de mode. L’univers de Jack, ouaté, rempli de sons habituels pour lui, est nouveau pour le spectateur. Ce bruit qu’il entend dans sa bande qu’il passe et repasse, où un détail devenu obsédant le trouble, devient sa raison de vivre. Il sera le fil de ses recherches, l’obstination qui le nourrit. Plus il questionne, plus sa démarche devient dangereuse. Car s’il y a eu coup de feu, mort d’homme, il y a tueur et celui-ci l’a vu…

Brian de Palma maîtrise sa mise en scène impeccable, et sa direction d’acteurs jusqu’au bout. John Travolta est dans un de ses meilleurs rôles. Après la danse et ses chorégraphies acrobatiques (« La fièvre du samedi soir », « Grease »…), il se donne ici avec un immense talent. Sa longue carrière le prouve, il peut tout jouer. Il est Jack, preneur de sons, dramatiquement sincère et courageux, affrontant seul ou presque, un complot politique.

blow up
« Blow Out » avec John Travolta

La longue course poursuite finale est exceptionnelle. Un film haletant qui fit entrer Brian de Palma parmi les cinéastes cultes. Le réalisateur a mis de côté ses histoires manipulatrices, s’appuyant-là sur des personnages plausibles, possédant plus d’épaisseur qu’à l’accoutumée. C’est grave, bien fait, comme une leçon de cinéma et de politique, à mettre au même niveau que « Les Trois jours du condor » de Sydney Pollack.

Jane Hoffmann

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.