dans le sillage d'ulysse avec Sylvain Tesson
"Dans le sillage d'Ulysse", un beau voyage sur un voilier en Méditerranée avec Sylvain Tesson

Série télé documentaire. Romancier à succès, se définissant comme “écrivain-randonneur”, il a célébré la panthère des neiges à l’automne dernier. En ce printemps, on le retrouve sur un voilier en Méditerranée pour une série télé documentaire : Sylvain Tesson s’est mis “Dans le sillage d’Ulysse…” pour vivre le périple du héros de “L’Odyssée” d’Homère. Larguez les amarres ! A voir sur Arte, du 13 au 17 avril 2020 – 17H45. 5 épisodes de 26 minutes.

Avec “Dans le sillage d’Ulysse… “, Sylvain Tesson montre, avec culture et fantaisie, que poésie, histoire et géographie peuvent faire bon ménage…Au fil des eaux méditerranéennes, on croise des philosophes, des vulcanologues, des archéologues et aussi des habitants rencontrés au hasard des villes-étapes

sylvain tesson sillage d'ulysse
Sylvain Tesson

Par la grâce de “La Panthère des neiges”, l’an passé, il a figuré à la première place des best-sellers en France. Devant le poids lourd de l’édition bleu-blanc-rouge, Guillaume Musso. A 47 ans, Sylvain Tesson est présenté, un peu trop facilement, comme un “écrivain-voyageur”– il préfère le qualificatif de “voyageur-randonneur”. C’est non pas à pied mais sur l’eau qu’il revient en ce printemps de confinement. Pour un beau voyage avec une série télé documentaire simplement titrée “Dans le sillage d’Ulysse avec Sylvain Tesson”- un voyage sur un voilier en Méditerranée. En 2017, il avait embelli l’été d’une radio (France Inter) en plongeant dans “L’Odyssée” d’Homère– mieux : il s’était réfugié dans une cabane pour lire les aventures d’Ulysse, un des grands personnages de la légende grecque antique.

En préambule- ou en note d’intention, celui qui a voyagé du côté de l’Himalaya ou encore de la Russie à moto en tandem annonce : “Le jeu est merveilleux. On circule dans un monde magique, on fait se superposer la mythologie au réel et nul qui aura lu ” L’Odyssée” ne pourra regarder le monde de la même manière”. Et d’y aller d’un aveu : ” Homère n’est pas du tout une passion de jeunesse. Cet auteur, je l’ai connu en classe de 6ème, comme tout le monde, et je m’en suis très vite éloigné. En 2017, France Inter m’a demandé de choisir un texte pour des chroniques estivales. Cela a donné “Un été avec Homère” où j’évoque “L’Iliade” et “L’Odyssée”. L’année suivante, c’est devenu un livre et le réalisateur Christophe Raylat, qui est un ami depuis quinze ans, m’a demandé si j’étais partant pour cette série. J’ai tout de suite dit oui ! “ Et voilà Sylvain Tesson lancé dans une nouvelle aventure. Dans une grande odyssée. Parce que, dit-il, “‘’L’Odyssée’’ raconte la fatalité de l’homme perpétuellement avide de retourner à l’endroit qu’il brûlait de quitter”.

L’histoire commence donc à Troie. Mais il fallut résoudre un premier problème : en effet, dans le texte d’Homère, il n’est fait aucune référence géographique sur les escales et étapes d’Ulysse. Nous nous sommes appuyés sur les travaux d’un grand helléniste, Victor Bérard, connu pour sa traduction en prose de “L’Odyssée” en 1924. C’est ce même Bérard qui a proposé une cartographie du parcours d’Ulysse en s’appuyant sur le texte d’Homère et aussi sur des travaux archéologiques et du folklore populaire. On a suivi cette ‘’géopoétique’’ “. La poésie est omniprésente, le réalisateur Christophe Raylat dit de Sylvain Tesson : “J’aime son regard de voyageur, à la fois romantique et engagé”. La poésie d’un livre vieux de 2 500 ans dont chaque chapitre invite à l’exploration de lieux mythologiques. La poésie qui chante une aventure intemporelle et propose encore et encore une évocation des grands mythes fondateurs de la civilisation occidentale. Au fil des eaux méditerranéennes, on croise des philosophes, des vulcanologues, des archéologues et aussi des habitants rencontrés au hasard des villes-étapes. Avec “Dans le sillage d’Ulysse… “, Sylvain Tesson montre, avec culture et fantaisie, que poésie, histoire et géographie peuvent faire bon ménage…

       “Tout a commencé ici. Tout s’est fini ici, raconte l’écrivain-randonneur. Les Grecs sont arrivés en bateau, ils voulaient prendre la ville de Troie, ils ont mis dix ans, c’est ce que raconte Homère dans “L’Iliade”. Puis ils sont tous repartis chez eux une fois que la ville a été pillée et saccagée. Tous sauf un. Il s’appelle Ulysse et il continue d’errer sur la Méditerranée…” Se mettant dans le sillage d’Ulysse, Tesson a voulu comprendre pourquoi ce fut si long, pour cet Ulysse, de rentrer chez lui. Et il avoue cette sensation éprouvée sur le voilier, en ce début du 21ème siècle : “L’une des joies à bord est de s’apercevoir que rien n’a changé depuis deux millénaires et demi sous le soleil. La vie se joue toujours au même tempo. Les pêcheurs pêchent, les paysans s’inquiètent, la mer pétille. C’est cela que nous sommes partis chercher en hissant les voiles : ce qui demeure “. Et c’est ainsi qu’ “Ulysse est toujours présent dans le paysage et dans le rapport des marins à la mer “

Texte Serge Bressan

A voir :Dans le sillage d’Ulysse avec Sylvain Tesson”. Arte, du 13 au 17 avril 2020 – 17H45. 5 épisodes de 26 minutes. Réalisé par Christophe Raylat. Coproduction Arte France, Lato Sensu Productions. Disponible sur www.arte.tv jusqu’au 11 juin 2020.

 

UN VOYAGE, CINQ ÉPISODES…

dans le sillage d'ulysse carteAvec Sylvain Tesson, “Dans le sillage d’Ulysse…”, c’est un voyage en Méditerranée en cinq épisodes. Détails et étapes d’un trajet en images.

L’aventure commence

À Hissarlik, sur les ruines turques de Troie, Sylvain Tesson découvre les vestiges de la guerre qui fut le point de départ de “L’Odyssée”. Puis le voilier de l’écrivain vogue en direction de Mykonos, temple des paradis artificiels, et le volcan du Vésuve, dans la baie de Naples où Ulysse y pêcha par vanité pour la première fois et réveilla la colère de Poséidon, le dieu des océans.

Dans le souffle du volcan

Sylvain Tesson débarque sur l’île Stromboli, dans l’archipel italien des Éoliennes. Avec le vulcanologue Mario Pruiti, l’écrivain foule le volcan qui donne son nom à l’île. Sur la plage, rencontre avec Gaetano, un vieux marin farouche. Sur l’île sarde de Tavolara, c’est la forteresse des géants Lestrygons, où Tesson rencontre ensuite le “roi” local : Tonino Bertoleoni, souverain de ce micro-royaume autoproclamé depuis le milieu du XIXe siècle.

Les chants de l’errance

Guidé par les dauphins d’Apollon, le bateau de Sylvain Tesson atteint la côte tyrrhénienne italienne et l’imposant Mont Circé, qui, chez Homère, abrite la magicienne du même nom, fille de Zeus et de Percé. Avec l’auteure et botaniste Stéphanie Baudet, l’écrivain évoque l’âme de la première “sorcière” de l’Histoire. Puis Naples et le Cimetière des Fontanelles, l’île d’Ischia, les îles Galli.

La colère d’Hélios

Après l’épisode des sirènes, Ulysse doit désormais franchir le détroit de Messine gardé par les deux monstres marins Charybde et Scylla. Dans le port de Scilla, surplombé par la célèbre roche, Sylvain Tesson part à la rencontre des pêcheurs d’espadon, la spécialité locale. Puis la Sicile, l’île d’Hélios, le dieu du soleil, et la rencontre avec le vulcanologue Marco Tomaselli pour s’approcher au plus près de l’Etna, bouillonnant et fumant.

L’éternel retour

Les marins d’Ulysse anéantis par la colère de Zeus, le héros grec dérive seul vers une île habitée par la nymphe Calypso. En compagnie de la linguiste Andrea Marcolongo, Sylvain Tesson évoque la destinée des amantes d’Ulysse : Calypso et Nausicaa. Puis direction les côtes albanaises, visite aux habitants de Pilur, un village encore empreint des traditions illyriennes et fin du voyage à Ithaque, la patrie d’Ulysse.

WECULTE vous conseille : Arte évasion : La Route de la soie et ses merveilles

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.