l.a confidential guy pearce, kevin spacey, russell crowe
Guy Pearce, Kevin Spacey, Russell Crowe dans "L.A Confidential".

Télé. Adapté d’un roman de  James Ellroy, “L.A. Confidential” à (re)voir ce soir est un polar très noir. Un film signé Curtis Hanson qui nous plonge dans l’enquête de trois flics disparates sur des meurtres ayant eu lieu dans la Cité des Anges, au milieu des années 1950. Ils vont croiser des femmes dont le physique a été modifié par la chirurgie esthétique pour ressembler à des stars du cinéma (Lana Turner, Veronika Lake…), que des “clients” choisissent sur photo. Une réalisation brillante couronnée de plusieurs Oscars, portée par des acteurs magnifiques : Kevin Spacey, Guy Pearce, Russell Crowe, Kim Basinger, James Cromwell…A voir jeudi 7 janvier sur Chérie 25 – 21:05 

“L.A. Confidential” est un polar très noir, dans la lignée du “Grand sommeil” ou du “Faucon maltais”, retors, sinueux, dont le scénario a pour cadre la Cité des Anges, mais vu à l’envers du miroir. L.A. ou le carrefour des illusions…

l.a. confidential guy pearce, kevin spacey, russell crowe
Guy Pearce, Kevin Spacey, Russell Crowe dans “L.A. Confidential”.

A Los Angeles (L.A.) au cours des années 1950, une tuerie ayant eu lieu dans un club privé, la police criminelle recherche activement les auteurs du massacre au cours duquel un ancien policier a été tué. Trois inspecteurs, très dissemblables, sont sur l’enquête : Jack Vincennes (Kevin Spacey), Edmund Exley (Guy Pearce) et Wendel (Bud) White (Russell Crowe). Ils vont tenter de démêler une affaire plus compliquée et embrouillée qu’ils le croyaient.

L.A. Confidential” est un polar très noir, dans la lignée du “Grand sommeil” ou du “Faucon maltais”, retors, sinueux, dont le scénario a pour cadre la Cité des Anges, mais vu à l’envers du miroir : des filles se font refaire le visage ou le corps pour ressembler des stars des studios, que des messieurs (financiers, policiers, politiciens) rencontrent en cachette… L.A. ou le carrefour des illusions.

“L.A. Confidential” est le film le plus brillant des années 1990, tortueux et cynique, où le tempérament des trois policiers est le portrait des individus lambda : Kevin Spacey est opportuniste et renseigne les medias sur les enquêtes, Guy Pearce ne pense qu’à une promotion couronnée d’une médaille, Russell Crowe punit les brutalités faites aux femmes et agit pour la justice, brutalement ! Ils vont rencontrer le sosie de Veronika Lake dont deux des enquêteurs tomberont amoureux (Kim Basinger, sublime et troublante).

Le film est un jeu de dupes où chaque action mène à un fil que Curtis Hanson tire pour en découvrir un nouveau. Au final, c’est la ville entière qui est sur la sellette car tout y est faux, corrompu, pourri.

l.a confidential guy peace, kim basinger
Kim Basinger et Guy Pearce dans “L.A Confidential”

Le roman de James Ellroy était réputé inadaptable pour le cinéma, car trop touffu. Curtis Hanson l’a fait et c’est une réussite. Le spectateur reste cloué dans son fauteuil pendant 2 h 15 jusqu’à un final époustouflant. C’est le plus bel hommage qui pouvait être rendu à la ville, au roman, aux acteurs, tous justes, sans oublier le jeune Simon Baker dans un tout petit rôle qui deviendra célèbre avec la série “Mentalist”.

Un polar pour lequel Kim Bassinger a reçu en 1998 l’Oscar du meilleur second rôle, Curtis Hanson celui du meilleur film et Jerry Goldsmith l’Oscar de la meilleure musique de film.

Jane Hoffmann

  • “L.A. Confidential” de Curtis Hanson avec Kevin Spacey, Guy Pearce, Russell Crowe, Kim Basinger, James Cromwell, ce soir 7 janvier à 21:05 sur Chérie 25

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.