isabelle adjani la reine margot
Isabelle Adjani dans "La Reine Margot" de Patrice Chéreau

Télé. France 5 diffuse ce soir “La Reine Margot” de Patrice Chéreau. Une épopée flamboyante et terrifiante dans laquelle Isabelle Adjani est une reine sensuelle et vibrante, face à sa mère Catherine de Médicis (formidable Virna Lisi), qui, l’ayant contrainte à un mariage forcé, changera un pan entier de l’histoire de France. Mais Margot aimait la vie, les hommes et séduire… Présenté au Festival de Cannes 1994, le film fut également couronné de cinq Césars, dont celui de la meilleure actrice pour Isabelle Adjani. A voir lundi 9 novembre sur France 5 –20:50

la reine margot de patrice chereauDans “La Reine Margot” (Isabelle Adjani), de Patrice Chéreau, Catherine de Médicis (Virna Lisi) mère du roi de France Charles IX, catholique, exige de lui qu’il contraigne sa sœur, Marguerite de Valois, à épouser Henri de Bourbon, roi de Navarre, protestant, pour ramener la paix dans le royaume. Mais Catherine et son fils Charles IX se préparent dans l’ombre à en finir avec le parti des Protestants, tandis que ses frères, dont le Duc d’Anjou, complotent pour prendre sa place et qu’Henri de Navarre, lui, cherche surtout à défendre sa vie. Mais Marguerite aime passionnément La Môle (Vincent Perez) un gentilhomme protestant…

la reine margotLe film de Patrice Chéreau porte sur un épisode de l’histoire de France mettant en relief la lutte intellectuelle puis la guerre civile entre les deux grandes religions, les Catholiques et les Protestants. Ces derniers bouleversaient alors les pays autour de nos frontières. Une période terrible qui a été magnifiée par Alexandre Dumas dans son beau roman “La Reine Margot”, adapté ici avec talent.

Le projet était ambitieux, le public français n’étant plus habitué aux récits romanesques et épiques. Pari réussi. Chéreau a traduit en somptueuses images le texte de Dumas, avec l’aide de Danièle Thomson pour le scénario, faisant ressortir la brutalité de certaines scènes (les assassinats, la Saint-Barthélemy) ou la soi-disant nymphomanie de Marguerite de Valois … Qu’importe la vérité historique au sens strict, cette très belle et terrifiante histoire a réellement existé. Elle a permis, après la réconciliation, de construire un pays que l’Europe entière nous a envié.

Comme dans Shakespeare, certaines circonstances offrent aux hommes (et aux femmes) la possibilité d’aller au bout de quelque chose qui les dépasse, pour peu que ce moment extraordinaire croise leur destin. Là, dans les années 1572-1574, les Valois profitent de la montée en puissance des Protestants. Ils sont montrés comme une meute de loups moribonds, assoiffés de sang, sous l’emprise de Catherine de Médicis, saisissante de dureté. Ils iront de cruauté en cruauté, tels des animaux acculés, se protégeant mutuellement pour éviter de disparaître.

la reine margot isabelle adjaniEnfin, le palais du Louvre est filmé comme un lieu menaçant : les couloirs, les antichambres, les escaliers, dégagent une atmosphère suffocante, maléfique. Le spectateur ne quitte les personnages que pour regarder avec effarement les scènes du massacre de la Saint-Barthélemy, perpétré dans la folie pour aboutir à la tyrannie.

Les comédiens sont formidables de justesse sous la “patte” de Patrice Chéreau. Virna Lisi est une immense et effrayante Catherine de Médicis. Isabelle Adjani incarne la “Reine Margot” avec fièvre, cherchant vainement à se protéger. Jean-Hugues Anglade en roi Charles IX, est génial, fou, halluciné. Quant à Jean-Claude Brialy, dans le rôle de l’Amiral de Coligny, il est inoubliable…

Jane Hoffmann

  • La Reine Margot” de Patrice Chéreau avec Isabelle Adjani, Jean-Hugues Anglade, Virna Lisi, Daniel Auteuil, Vincent Pérez, Pascal Grégory… sur France 5 lundi 9 novembre- 20:50

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.