cyrano de bergerac gerard depardieu
Gérard Depardieu plein de panache dans "Cyrano de Bergerac"

Télé. Dans un Paris pittoresque non reconstitué, filmé dans plusieurs villes françaises ayant conservé un centre du 17ème siècle, un jeune Gascon, Cyrano de Bergerac, bavard et affublé d’un nez qui le désavantage, va vivre un amour par procuration, grâce à son verbe qui enchante et à sa bravoure lors des combats. Un rôle à la mesure de Gérard Depardieu qui se glisse avec panache dans la peau du jeune et turbulent Cadet de Gascogne. Un Cyrano flamboyant et malheureux réalisé par Jean-Paul Rappeneau qui a réussi, avec Jean-Claude Carrière le scénariste, à faire revivre l’œuvre d’Edmond Rostand qui mériterait d’être redécouverte. A voir jeudi 29 juillet sur TMC – 21:15


Cyrano est une œuvre très moderne qui a eu le mérite de populariser une pièce tombée un peu dans l’oubli. La réalisation de Jean-Paul Rappeneau pleine d’action et de panache est servie ici par la musique somptueuse et emplie de souffle et de passion signée Jean-Claude Petit


cyrano de bergerac
Gérard Depardieu. Hachette Premiere/DD Production

A Paris en 1640, sous le règne de Louis XIII, Cyrano de Bergerac, (Gérard Depardieu) jeune et turbulent Cadet de Gascogne (une sorte de d’Artagnan) tombe amoureux de Roxane (Anne Brochet), une lointaine cousine. Mais ayant aperçu un soir au théâtre un beau jeune homme, Christian de Neuvillette (Vincent Pérez), elle ne peut, et ne pourra plus l’oublier. Celui-ci est timide, il ne sait pas séduire. Ignorant les sentiments de Cyrano vis-à-vis de la jeune fille, il lui demande de l’aider, grâce à sa faconde, à séduire Roxane. Cyrano accepte la mort dans l’âme et vivra désormais son amour par procuration.

«Cyrano de Bergerac» est l’histoire d’une supercherie. Si le texte en vers et rimes peut déconcerter au début du film, on s’y adapte rapidement grâce au jeu des acteurs, Depardieu en tête, acteur flamboyant, qui enlève avec panache, en même temps que son chapeau, le rôle si célèbre et pourtant mal connu de Cyrano. Une histoire pleine de rebondissement : « Nous voulions faire un film et nous ne pouvions nous contenter de la simple mise en images de la pièce. Il fallait donner à cette histoire que nous aimions la dynamique et la tension d’un film. Le véritable pari est que les personnages y parlent en vers » a précisé Jean-Claude Carrière, coscénariste avec Jean-Paul Rappeneau, au moment de la sortie du film.


Télé. (Re)voir «Cyrano de Bergerac», avec le flamboyant Gérard Depardieu


La scène d’ouverture est fortement inspirée de celle du film de Laurence Olivier «Henri V» (1944), où le public accourt pour assister à une représentation théâtrale, avec l’installation des lustres, l’arrivée du public, aidé d’une caméra tournoyante qui découvrait le théâtre de Shakespeare, le Globe, jusqu’au plafond.

Cyrano est une œuvre très moderne qui a eu le mérite de populariser une pièce tombée un peu dans l’oubli. Jacques Weber qui joue ici le Comte de Guiche, séducteur, altier et, malgré tout, courageux, on le voit lors de la guerre en Flandres contre les Espagnols. Il a lui-même interprété le rôle-titre au théâtre cinq cents fois, de 1979 à 1985, ayant fait à plusieurs reprises la mise en scène. Il a d’ailleurs publié un livre «Cyrano, ma vie dans la sienne».

Vincent Pérez est touchant en amoureux transi et Anne Brochet, tendre et délicieuse Roxane, mais exigeant trop de Cyrano après que Christian de Neuvillette soit parti pour la guerre. Roland Bertin est parfait en chef cuisinier et pâtissier dont la truculence et la rondeur n’excluent pas l’amour de la poésie et des rimes.



cyrano de bergerac gerard depardieuLa pièce d’Edmond Rostand a été écrite en 1897, où il inventa l’expression «avoir du panache». La réalisation de Jean-Paul Rappeneau pleine d’action et de panache est servie ici par la musique somptueuse emplie de souffle et de passion signée Jean-Claude Petit.

Un film comme une pièce de théâtre mais où rien n’est figé, flamboyant, virevoltant, le texte subtile de Rostand étant magistralement orchestré Rappeneau. A (re)voir absolument

Jane Hoffmann

  • A voir: «Cyrano de Bergerac» (1989) de Jean-Paul Rappeneau avec Gérard Depardieu, Anne Brochet, Vincent Pérez, Jacques Weber, Roland Bertin, d’après l’œuvre d’Edmond Rostand, musique de Jean-Claude Petit, sur TMC jeudi 29 juillet- 21:15
  • Le film a reçu un Oscar à Hollywood pour les costumes et 10 Césars, dont celui de la meilleure réalisation et du meilleur acteur pour Gérard Depardieu

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.