david mahéo
Le peintre David Mahéo devant l'une de ses toiles

David Mahéo peint à l’acrylique des œuvres gorgées de couleurs, qui réenchantent le monde. Un univers au croisement de l’art contemporain et de la BD, qui témoigne du style positif et joyeux d’un artiste peintre bouillonnant de créativité, à découvrir à Saint-Brieuc, sa ville natale.

David Mahéo: “Je peins l’inverse de ce que j’ai vécu quand j’étais enfant. Je me suis toujours évadé dans mon art. J’ai passé des heures à dessiner des choses dans lesquelles je vivais. J’ai toujours été dans mon univers”

oeuvre de david maheo
“Le chemin de la réussite” – David Mahéo

Il peint, customise et met de la couleur partout dans ses œuvres, pour mieux réenchanter le monde. Originaire de Saint-Brieuc, David Mahéo, 43 ans, a des idées plein la tête qui dit-il, fonctionne comme un “mixeur géant“. Passionné de dessin depuis son enfance, il s’est consacré à la peinture à partir de 2012. Figure montante de l’art contemporain, dont l’imaginaire ne connait pas de limite, il utilise différentes techniques, l’acrylique, l’aquarelle, le collage et peint sur tous les supports, toile, tissus, cuir, métal, bois, plastique… “Je me suis toujours évadé dans mon art ” confie cet autodidacte qui aime se définir non pas comme un street artiste ou un grapheur urbain mais comme un “artiste peintre pop“. A l’image de son univers très coloré.

david maheo
David Mahéo

Comment êtes-vous venu à la peinture ?

David Mahéo : Cela a toujours été ma passion. Je suis  autodidacte. Je n’ai fait aucune école d’art, je suis né comme ça. J’ai été peintre en lettres pendant deux ans quand j’étais plus jeune, où je travaillais sur des panneaux publicitaires. Je pensais que j’aurais une chance de me lancer dans tout ce qui est aérographe et peindre sur véhicule. Cela n’a pas été le cas, mais ça m’a permis d’avoir une maîtrise du pinceau et aussi du cutter.

De quel artiste peintre vous sentez-vous le plus proche ?

David Mahéo : On me compare depuis que j’ai commencé à Keith Haring, que je ne connaissais pas au début. On dit aussi que j’ai des périodes Picasso,  Cocteau pour mes visages, Basquiat. C’est toujours flatteur d’être comparé à des grands noms, mais je n’ai pas d’influences majeures à la base.

oeuvre de david mahéo
“Spiderman et l’attaque des individ’hommes” par David Mahéo

Qu’est-ce qui caractérise votre univers?

David Mahéo : Je pense que c’est ma vie tout simplement. J’ai vécu des choses pas forcément ordinaires. En fait, je peins l’inverse de ce que j’ai vécu quand j’étais enfant. Je me suis toujours évadé dans mon art. J’ai passé des heures à dessiner des choses dans lesquelles je vivais. J’ai toujours été dans mon univers. Ma femme me dit souvent que je suis un extra-terrestre, je suis d’accord avec elle ! (rires). J’ai ce besoin de dessiner et de peindre, c’est mon moyen d’expression le plus complet.

oeuvre de david maheoD’où vient le côté très coloré de votre peinture?

David Maheo : Je ne sais pas du tout ! (rires). Je crois qu’il faut rester optimiste, positiver et avoir un but dans la vie. Un peu de lumière et de couleurs, ça ne peut pas faire de mal. Comme je dis souvent dans ma tête, c’est un mixeur géant. Je pense que mes influences peuvent se mélanger à mes envies. A partir d’un projet, je peux partir dans autre chose une fois que j’ai le pinceau et la peinture dans les mains. C’est de l’instinct pur.

Vers quel âge avez-vous commencé à créer ?

David Maheo : Pour la peinture vers l’âge de 36 ans. Depuis mon enfance, mon imaginaire prend le pas sur la réalité, quitte à ne plus savoir où est le vrai du faux ! (rires). Je suis un créatif et je fais avec. J’ai appris à me gérer et à me comprendre moi-même.

david maheo manteau customise
Manteau en cuir customisé – David Mahéo

Sur quel support aimez-vous travailler ?

David Maheo : En ce moment, j’aime beaucoup peindre sur le textile. Mais tous les supports y passent, le cuir, le tissu, mon lave-vaisselle, mes chaussures, les panneaux de signalisation…Tout est bon à peindre et à transformer en couleur.

Quelle est la fourchette de prix de vos œuvres ?

David  Mahéo : Il y a tous les prix. Pour les dessins, ça commence à 50 euros et cela peut aller jusqu’à 3000 euros pour un canapé peint entièrement au pinceau, avec une centaine d’heures de travail. Après, tout est possible. C’est de l’art, quand il y a un coup de cœur tout est réalisable.

oeuvre de david maheo
“Wolverine à l’attaque des Individ’hommes” – David Mahéo

L’idéal pour vous aujourd’hui, ce serait quoi ?

David Maheo : Ce serait de trouver un marchand d’art. Je suis capable de peindre, toute la journée,vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Il faudrait quelqu’un qui croit en l’artiste et s’occupe du commercial, un connaisseur d’art qui ait des contacts. J’ai beaucoup de choses à montrer. J’aimerais trouver une personne qui apprécie mon œuvre, prenne le temps de la regarder, un collectionneur, un groupe de musique connu qui porterait mes œuvres et  parlerait de moi en échange d’une collaboration. J’aimerais collaborer avec des marques, des galeries prêtes à s’investir. Mon rêve serait de pouvoir imposer mon style et faire connaitre mes petits personnages, “individ’hommes” très colorés, très pop.

Lire également: Exposition. Le square d’amour de Ma Rue par Achbé : https://www.weculte.com/portraitdujour/exposition-le-square-damour-de-ma-rue-par-achbe/

Où trouver les œuvres de David Mahéo ?

david maheo et caroline lavigne
David Mahéo et son épouse, l’artiste Caroline Lavigne

David Mahéo a exposé récemment à Paris, à la Galerie “Libre Est l’art”, à Pont- Aven à la galerie Maner et vient de participer à l’émission “Jacky lave plus propre“, diffusée sur la chaîne des arts et des spectacles IDF1. Mais, c’est surtout à Saint-Brieuc, sa ville natale, que l’on peut trouver et acheter ses œuvres.

oeuvre de david maheo
“bébé” customisé – David Mahéo

A côté de la cathédrale Saint-Etienne, au pur style gothique breton, on monte la rue Pohel jusqu’au numéro 5, où se situe l’enseigne “Au dressing à carreaux ” (*), une boutique de dépôt-vente ornée de ses créations. Dans la vitrine, une chaise, un crâne humain, une paire de souliers masculins d’une grande marque italienne, sont entièrement peints. A l’intérieur, entre les portants des vêtements griffés féminins, masculins, pour tous les goûts, tous les âges ou presque, sont exposés les tableaux de David Mahéo et de son épouse Caroline Lavigne, également artiste. Le jeune couple s’occupe de la boutique, elle vendeuse, a choisi avec goût de vendre en seconde main vêtements, sacs, foulards de soie et chaussures.

oeuvre de david maheo
Veste customisée – David Mahéo

Lui, artiste peintre nous explique qu’après avoir été chanteur dans un groupe de Metal pendant une dizaine d’années, est revenu à sa passion première, la peinture. David Mahéo, peint avec des couleurs vives, des sujets, des objets, des petits personnages baptisés “Individ’hommes”, sur des blousons, des manteaux en cuir, des chaussures, des sacs, des sièges, des mannequins, tout ce qu’il a sous la main. Des œuvres magnifiques, originales, solaires, peintes à l’instinct, qui devraient lui permettre rapidement de se faire un nom.

(*) Le Dressing à carreaux, 5 rue Pohel – 22000 Saint-Brieuc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.