l'homme qu murmurait à l'oreille des chevaux
"L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux" : Robert Redford et Scarlett Johansson est sorti en 1998. (c) imago images / United Archives

Télé. Avec « L’Homme qui murmurait à l’oreille des chevaux », Robert Redford, acteur et réalisateur, s’inspire très largement du beau roman de Nicholas Evans (1995) pour filmer l’aventure extraordinaire d’un « chuchoteur » qui guérit un cheval et une jeune cavalière grièvement blessée lors d’une chute. Après un terrible accident, alors qu’elle chevauchait, une adolescente a perdu sa meilleure amie et son animal s’en sort avec des lésions irréversibles : il refuse d’être monté. Elle-même, infirme, ne veut plus être soignée. Sa mère recherche alors un spécialiste du sauvetage de l’âme des chevaux… NOTRE AVIS (***): Un très beau film écologiste et une véritable leçon de vie. A voir dimanche 1er janvier 2023 sur Arte -21:00.


« L’Homme qui murmurait à l’oreille des chevaux » : un grand film écologique aux paysages magnifiques et une véritable leçon de vie dans une nature immense


l'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
« L’Homme qui murmurait à l’oreille des chevaux » : Robert Redford et Kristin Scott Thomas (c) Imago Images

L’HISTOIRE

Tom Booker (Robert Redford) est contacté par madame McLean (Kristin Scott Thomas) dont la toute jeune fille Grace (Scarlett Johansson), après un accident de cheval, a perdu et sa meilleure amie et une jambe. De plus, son cheval qu’elle adore ne supporte plus d’être ni approché, ni monté. Ne sachant plus que faire, sa mère contacte un célèbre « chuchoteur », ceux qui parlent aux chevaux traumatisés. Il vit dans le Montana. Elle part avec sa fille et l’animal dans son van. Après leur rencontre, elle repart seule mais ne sait pas encore si elle peut lui faire confiance. Grace va réapprendre à vivre, à marcher dans un premier temps puis à s’approcher de son cheval.

NOTRE AVIS (***)

Un grand film écologique, laissant voir des paysages magnifiques, donnant une véritable leçon de vie dans une nature immense. Nicholas Evans, l’auteur et Robert Redford vivent dans un état de 380.832 km2, tout au nord-ouest des U.S.A. entre montagnes Rocheuses et grandes plaines au sud. Ils nous font comprendre qu’il faut savoir se dompter soi-même avant de vouloir imposer un mode de vie souvent incompatible avec la vie en ville. Les « chuchoteurs » apprennent la patience aux humains et aux chevaux.



Ce beau roman avait tout pour plaire à Redford, homme de cheval (« Butch Cassidy et le Kid », « Le Cavalier électrique ») et il le tourna dans son Montana. Ce fut une réussite. Son film nous a fait découvrir cet état, ses habitants, des acteurs convaincants, bien dirigés, où l’on remarque une toute jeune Scarlett Johansson un peu gauche mais craquante. Quand à Robert Redford, il n’en finit pas d’être séduisant, moderne, sincère. Sa réalisation est empreinte de mélancolie, rejoignant Kirk Douglas et sa lutte inégale avec son cheval chevauchant sur les autoroutes dans « Seuls sont les indomptés » (1961)…

Jane Hoffmann

  • A voir : « L’Homme qui murmurait à l’oreille des chevaux » (1998) de Robert Redford avec Scarlett Johansson, Kristin Scott Thomas, Sam Neil, Robert Redford dimanche 1er janvier 2023 sur Arte -21:00

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.