César expo pompidou

César portraitCésar pouce pompidou

Cet hiver, nous passerons par le Centre Pompidou où le sculpteur César, mort il y a 20 ans, est célébré à l’occasion d’une rétrospective de se ses œuvres retraçant plus de 50 ans de création.

Vous aimez le pop-art? Vous  apprécierez les oeuvres de César Baldaccini né en 1921 à Marseille. Dés 1961 il s’empare des objets du quotidien ou issus de l’industrie et se met à compresser des voitures. Ses créations sont spectaculaires et tellement photogéniques qu’elles inspirent d’autres artistes comme Andy Warhol qui imaginera ses “cars crashes” en 1963, d’après des photos d’accidents de voitures bien réels.

“César avait aussi le goût du monument“, rappelle Bernard Blistène, Commissaire de l’exposition.

Mais avant les compressions, en 1954, César a soudé. Il assemble des bouts de ferraille récupérés. Il scie, boulonne, fixe. Il fabrique des sculptures lingots. Ses compressions de voitures ressemblent aux grands sacs-cabas des femmes d’aujourd’hui.

césar compression bleue

Puis il moule son propre pouce dont il façonne une sculpture en bronze de près de 2 mètres, un sein de femme, un poing géant. Viennent ensuite les expansions en mousse de polyuréthane, qu’il crée en public et seront filmées pendant leur création.

En 1971 il fait ramollir des feuilles de plexiglas dans de grandes cuves, laissant apparaître des objets hétéroclites par transparence, comme sous cloche. Il travailla aussi le fer pour ses animaux imaginaires soudés à l’arc.

Une exposition magnifique qui retrace plus de 50 ans de création de l’artiste. C’est beau, moderne, talentueux, inventif. César est mort en 1998. Il avait 77 ans. Trop jeune.

César le PoingCésar le sein

Centre Pompidou, Paris 4ème. Jusqu’au 26 mars 2018

Renseignements: https://www.centrepompidou.fr/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.