BD le rapport w, infiltré à auschwitz

BD. L’auteur de “Soleil brûlant” en Algérie raconte dans un roman graphique vertigineux l’histoire vraie de Witold Pilecki, membre de l’armée secrète polonaise, interné volontairement à Auschwitz pour y organiser un réseau de résistance. Ce livre précieux, “Le Rapport W”, a demandé à Gaëtan Nocq dix-huit mois de travail continu. 

Dans “Le Rapport W. Infiltré à Auschwitz”, Gaëtan Nocq raconte ces années  froides comme la mort, dans un document graphique vertigineux maîtrisé de bout en bout

le rapport w de gaetan nocqEn septembre 1940, Witold Pilecki, membre de l’armée secrète polonaise, se fait volontairement déporter à Auschwitz, pour constituer un réseau d’agents. Pendant 947 jours, le héros de guerre va tisser une toile de déportés prêts à se soulever. C’est une histoire vraie dont le texte intégral est paru seulement en 2000 (2014 en France). Cynisme du destin, Pilecki, considéré comme un ennemi politique par le pouvoir soviétique, a été fusillé en 1948. Gaëtan Nocq raconte ces années  froides comme la mort, dans un document graphique vertigineux maîtrisé de bout en bout. L’auteur énonce des faits glaçants sans effets – tout est dans le hors-champ, dans les silences, dans des gammes de couleurs (bleu, rouge) traduisant les émotions de Pilecki. Le livre haletant comme un roman d’espionnage, est chargé d’images marquantes, pleines de signes menaçants, d’ombres sans âme et autres gardiens de l’enfer.

Le Rapport W. Infiltré à Auschwitz, Gaëtan Nocq. Editions Daniel Maghen. 250 p, 29 €.

Gaëtan Nocq, la bio: 

gaetan nocqGaétan Nocq est dessinateur, peintre, carnettiste et auteur de roman graphique. Il s’est formé à l’expérience du carnet de voyage et de reportage en France et à travers le monde. Cette démarche de dessin sur le vif, propre au carnet de voyage, alimente réciproquement son travail en atelier. Il s’engage dorénavant sur les chemins de la narration et donne au roman graphique une posture de témoignage. Il enseigne le Design graphique à l’école Olivier de Serres à Paris. Dernières publications BD : Soleil brûlant en Algérie (2016) et Capitaine Tikhomiroff (2017) aux éditions La Boite à Bulles

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.