dominique a vie etrange
Dominique A revient avec "Vie étrange", un album né pendant le premier confinement. Photo Laetitia-Bégou

Musique. Le chanteur nantais Dominique A revient avec “Vie étrange”. Un album né pendant le confinement du printemps composé de dix chansons fragiles et sensibles, reflet de l’air du temps et des incertitudes de l’époque.

Au début, il faut tendre l’oreille. Dominique A sur “Papiers froissés”, partage ses mélodies et ses mots interprétés d’une “voix rentrée”, comme s’il ne voulait pas briser le silence. Sentiment de ralenti et de “Vie étrange”, que reflète le nouvel album du chanteur nantais.

Un opus dont les chansons sont nées pendant le confinement du printemps et son enfermement consenti. Une période où l’on retenait son souffle, qui a inspiré Dominique A, lequel offre un disque aux ambiances minimalistes, marqué par l’air du temps et l’impression d’immobilité : La chose n’était pas prévue, mais qu’est-ce qui l’était cette année ?” observe-t-il. Après deux albums en 2018  “Toute latitude” et “La fragilité” et une tournée d’un an, le chanteur pensait s’imposer “une longue période d’autarcie pour recharger les batteries”. Mais “en cours de route, virus oblige, fût décrétée en mars 2020, une autarcie généralisée. Autarcie sur autarcie, ça commençait à faire beaucoup”.

couverture livre "fleurs plantées par philippe" de dominique aneDu coup, Dominique A, sans doute par besoin de déconfiner son esprit, s’est replongé dans la création, d’abord avec une reprise de “L’éclaircie” du groupe rock Marc Seberg, créé par Philippe Pascal de Marquis de Sade (*), qui fit l’étincelle de ce nouvel opus: “une chanson, dont le propos exhortant à la patience me semblait de circonstance” explique-t-il.

Il ne considère pas “Vie étrange” comme un “nouvel album”, “avec le branle-bas logistique que cela supposerait”, mais plutôt comme un “disque, oui”. Un opus de dix titres profonds et comme en suspension, qu’il faut prendre le temps d’écouter pour en ressentir toutes les nuances. Des chansons “imprégnées des incertitudes de l’époque”, à la fois fragiles et belles.

Victor Hache

  • Album “Vie étrange”Cinq7/Wagram.
  •  (*) Lire : “Fleurs plantées par Philippe”, hommage à Philippe Pascal par Dominique Ané (Dominique A) – Mediapop Editions

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.