alain delon dans plein soleil
Alain Delon (Tom Ripley) dans "Plein Soleil" de René Clément

Télé. Avec “Plein Soleil” adapté d’un roman de Patricia Highsmith (“Mr Ripley”), René Clément réalisa en 1959 un film sous tension où se mêlent convoitise et meurtre. Il met en lumière deux jeunes hommes (Alain Delon, Maurice Ronet) vivant sur un voilier en Méditerranée avec une belle et jeune femme (Marie-Laforêt). Quand l’un est riche et l’autre pauvre, que peut-il se passer ? Le désir et la frustration l’emporteront… Sur Arte, dimanche 10 mai à 20:55

Dans “Plein Soleil”, Alain Delon incarne l’ambitieux Tom Ripley. Face à Maurice Ronet dans le rôle de Philippe, il put ainsi donner libre cours à son jeu d’arriviste cynique et sans scrupule, aidé par un physique à la beauté vénéneuse (il avait 24 ans)

plein soleil
Maurice Ronet, Marie Laforêt et Alain Delon dans “Plein Soleil”

En 1959, René Clément redonna ses lettres de noblesse au thriller français en tournant “Plein soleil” d’après le roman noir de Patricia Highsmith, “Le Talentueux M. Ripley”. Le cinéaste délaisse le noir et blanc des films aux décors urbains et nocturnes des années 1940-1950 pour la couleur, la lumière naturelle, le soleil aveuglant de la Méditerranée et la musique de Nino Rota. C’était la deuxième adaptation pour le cinéma d’un roman de Patricia Highsmith, axée sur le désir et la frustration. La première était moins sulfureuse. Dans “L’Inconnu du Nord Express” d’Alfred Hitchcok (1950), deux jeunes hommes se rencontrent dans un train, décident d’échanger leur crime. Le film à l’atmosphère sombre préfigurait déjà les séries policières qui allaient envahir, avec talent, nos écrans télé.

“Plein Soleil” raconte l’histoire d’un milliardaire américain, Monsieur Greenleaf, qui charge un jeune oisif désargenté,Tom Ripley (Alain Delon) d’aller en Italie pour rechercher son fils Philippe (Maurice Ronet). Ce dernier vit sur son voilier et, au goût de son père, y passe de trop longues vacances. Il doit le convaincre de rentrer en Californie.

Sur la Riviera italienne, Philippe vit avec Marge, sa jeune maîtresse (Marie Laforêt dont c’est le premier rôle). Tom Ripley le retrouve, devient son homme à tout faire mais Philippe, enfant gâté par la vie et l’argent, l’humilie fréquemment, étalant avec mépris et sans vergogne sa fortune sous ses yeux. Cela pourrait être “Le Prince et le pauvre” sauf que Philippe, le riche, n’a pas choisi un échange d‘identité…

marie laforêt et alain delon
Marie Laforêt et Alain Delon dans “Plein Soleil”

Au départ, le choix des acteurs et du rôle qu’ils devaient endosser était différent. Alain Delon avait été choisi pour jouer Philippe, Maurice Ronet celui de Ripley. Mais Delon sentait qu’il serait bien meilleur en interprétant ce personnage prêt à tout pour arriver. Les producteurs – les frères Hakim – et René Clément étaient contre, arguant que l’acteur était un quasi inconnu. L’épouse du réalisateur au contraire, était pour. Après une nuit d’âpres discussions, Delon finit par l’emporter. Il put ainsi donner libre cours à son jeu d’arriviste cynique et sans scrupule, aidé par un physique à la beauté vénéneuse (il avait 24 ans). Pour qui n’a jamais vu le film, la fin est stupéfiante. Avec “Plein soleil” (“Rocco et ses frères” n’était pas encore sorti sur les écrans), la carrière d’Alain Delon était lancée, elle devint éclatante.

Texte Jane Hoffmann 

  • “Plein soleil” sur Arte dimanche 10 mai à 20:55

WECULTE vous conseilleTélé. A voir ce soir “Tant qu’il y aura des hommes” de Fred Zinnemann

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.