joaquin phoenix walk the line
Joaquin Phoenix dans "Walk the Line". © Twentieth Century Fox Film Corporation

Télé. «Walk the Line», de James Mangold, retrace le parcours de Johnny Cash, légende du rock’n’roll, qui bouleversa la musique américaine dans les années 1950/60. Une saga musicale bien maîtrisée incarnée par l’excellent Joaquin Phoenix, en star de la country-music et Reese Whitherspoon. A voir jeudi 6 mai, Chérie 25– 21h05.


Johnny Cash est magnifiquement interprété par Joaquin Phoenix, très crédible dans le rôle de cette star de la country-music et icône rock, ballotée entre les tournées, l’alcool, la drogue…et son histoire d’amour fusionnelle avec la chanteuse June Carter  


joaquin phoenix walk the line
Joaquin Phoenix dans « Walk the Line ». © Twentieth Century Fox Film Corporation

Raconter la vie d’un musicien au cinéma est toujours prendre un risque pour un réalisateur. Il faut dire qu’on est souvent déçu par le représentation du héros sur grand écran, qui ne correspond souvent pas aux fantasmes qu’on se fait tous sur tel ou tel artiste, placé dans son panthéon personnel. Que l’on pense à «Le roman d’Elvis» de John Carpenter, «Ray», portrait du pianiste noir américain, de Taylor Hackford ou encore «Rocketman» de Dexter Fletcher sur Elton John… les biopics, disons-le, sont rarement enthousiasmants. A quelques  exceptions près, comme «Les Doors» de Oliver Stone ou «Bohemian Rhapsody» sur le parcours de Freddie Mercury de Bryan Singer, incarné par le bluffant Rami Malek.

Avec « Walk the Line »(2005), le réalisateur américain James Mangold, on ne sait pas quel miracle, a réussi à nous intéresser à la vie de Johnny Cash, chanteur et guitariste, légende du rock’n’roll et roi de la country-music des années 1950/60, que l’on surnommait «l’homme en noir». Le film retrace son parcours, de son enfance pauvre dans l’Arkansas jusqu’à son mythique concert au pénitencier de Folsom, en 1968.



Une ascension qui fera de lui une icône du rock, ballotée entre les tournées, l’alcool, la drogue…et son histoire d’amour fusionnelle avec la chanteuse June Carter (Reese Whitherspoon), qui a nourri son art tout au long de sa vie, et le fera revenir dans «le droit chemin», d’où le titre «Walk the Line».

reese ritherspoon et Joaquin Phoenix
Reese Ritherspoon et Joaquin Phoenix dans « Walk the Line »

Une saga musicale bien maîtrisée par James Mangold, où Johnny Cash est magnifiquement interprété par Joaquin Phoenix, très crédible dans le rôle de cette star de la country-music qui bouleversa la musique américaine, mal dans sa peau malgré son succès. Le tout porté par une BO exceptionnelle, marquée par les thèmes qui hantaient Cash : la mort, l’amour, la trahison, l’espoir et la foi.

Victor Hache

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.