nicola sirkis et christine and the queens
Nicola Sirkis du groupe Indochine, et Christine and the Queens

Musique. Indochine & Christine and The Queens, Texas et le groupe de rap Wu-Tang Clan, Rosemary Standley et Dom La Nena, de Birds on a Wire, la chanson chamanique de La Chica et la pop-variété de Léonard Lasry sont au programme de notre sélection de clips cette semaine. 

nicoala sirkis et christine and the queens
Nicola Sirkis du groupe Indochine, et Christine and the Queens

Indochine & Christine and the Queens 3SEX

Nicola Sirkis et Christine and The Queens, la rencontre paraissait improbable. Et pourtant, le leader du groupe Indochine et la chanteuse révélée avec l’album Chaleur Humaine, se produisent en duo à l’occasion d’une reprise inédite de 3e Sexe, tube d’Indochine composé en 1985, hymne au droit à la différence, à la liberté et à la tolérance sexuelle. Rebaptisé 3Sex, le morceau donne lieu à un clip déjà vu plus d’un million de fois, où Nicola Sirkis et Christine and The Queens évoluent dans un décor en noir et blanc, reprenant notamment le refrain : “Une fille au masculin/Un garçon au féminin”.

Une reprise, dont Christine and The Queens est particulièrement heureuse, comme en témoignent ses mots sur son compte Instagram : “En avril dernier, Nicola Sirkis m’appelle et me parle de revisiter 3e sexe. Le monde entier respirait plus lentement et mon cœur s’est mis à battre parce que cette chanson raconte quelque chose qui m’est très personnel, quelque chose qui me donne envie d’être libre. Merci Nicola de m’avoir fait l’honneur et la confiance de chanter 3SEX avec toi, à un moment où le mot même de liberté́ reprend tout son sens et son urgence. Les vraies révolutions ne meurent jamais”. 3Sex figurera sur la compilation Singles Collection (1981-2001) d’Indochine (prévue le 11 décembre), lequel fêtera ses 40 ans lors de la tournée “Central Tour” à partir de fin mai 2021, qui passera par Bordeaux, Marseille, Paris, Lyon et Lille.

sharleen spiteri du groupe texas
Sharleen Spiteri du groupe Texas. © Julian Broad

Texas – Hi

Sharleen Spiteri et son groupe Texas a fait danser la terre entière avec des tubes au son pop-rock comme Say What You Want. Le groupe de la chanteuse écossaise, qui s’est fait connaître en 1989 avec le titre I Don’t Want A Lover, s’est rarement aventuré du côté du hip-hop. Aujourd’hui il créé la surprise avec la sortie d’un nouveau morceau et d’un clip, Hi, en featuring avec le groupe de rap Wu-Tang Clan – aux côtés duquel elle s’était produite aux Brit Awards en 1998, en chantant avec l’un de ses membres, Method Man. Un titre qui prouve que Texas, qui n’a pas sorti d’album depuis Jump on Board (2017), continue de chercher des sonorités nouvelles, manière de ne pas “faire du surplace”. Un single où la voix de Sharleen Spiteri se marie aux boucles rap de RZA, fondateur du Wu-Tang Clan et de Ghostface Killah, membre du groupe de hip-hop américain. C’est après avoir rencontré Texas à Glasgow l’année dernière pour le tournage d’un court métrage revisitant leur remix de Say What You Want, que RZA a suggéré ces retrouvailles : “Je pense que RZA rappe sur le fait d’être défoncé à l’amour” , confie Sharleen. “C’est là qu’il se trouve dans sa vie en ce moment – l’amour est ce qui le fait planer. Il connaît l’autre ‘high’”. Une collaboration aussi étonnante que créative, accompagnée d’un clip qui met en scène l’acteur de télévision britannique Kadeem Ramsay, apparu dans les séries Top Boy, My Brother the Devil ou encore Sex Education.

la violoncelliste dom la nena et la chanteuse rosemary standley de Birds on a Wire
La violoncelliste Dom La Nena et la chanteuse Rosemary Standley de Birds on a Wire

Birds on a WireSur la place

Birds on a Wire, que l’on verra bientôt à l’Olympia (le 19 janvier 2021), réuni deux musiciennes talentueuses et libres. Rosemary Standley, la voix du groupe Moriarty et la violoncelliste Dom La Nena aiment autant interpréter leurs propres compositions, qu’interpréter le répertoire des autres. Elles reviennent ainsi avec Sur la Place, chanson écrite par Jacques Brel en 1954, qui fut interprétée par Barbara ainsi que par Arthur H, titre accompagné d’un clip réalisé par Jeremiah, tourné dans les arènes d’Arles écrasées de chaleur. Un décor spectaculaire donnant une nouvelle vie à cette chanson empreinte de mélancolie, évoquant une fille dansant en liberté sur une place au soleil, sous le regard des gens derrière leurs fenêtres. Une chanson hommage à Brel, que Rosemary Standley et Dom La Nena revisitent avec sensibilité dans des ambiances de valse hypnotique, en compagnie de Rana Gorgani, figure de la danse soufie héritée de la cuture persane.

la chica
La Chica

La Chica La Loba

Il y a quelque chose de chamanique chez La Chica. La chanteuse franco-vénézuélienne qui crée des passerelles entre Belleville et l’Amérique Latine, colore l’espace avec des chansons en espagnol et nous emmène vers des paysages sonores aux contours spirituels. Un univers transculturel que cette poétesse guerrière interprète aux piano sur des lignes mélodiques parfois inquiétantes. A l’image de son nouveau single “La Loba” (“la louve, qui a le pouvoir de redonner vie aux corps éteints, grâce au chant”), inspiré d’une légende mexicaine, écrit en hommage aux femmes “à leur force intérieure et leurs pouvoirs magiques.” Un titre orné d’un clip audacieux et un peu barré, où La Chica apparaît visage et mains recouverts de sang jouant de son piano droit, sur un clavier maculé de rouge : “Le sang est là, de plus en plus abondant, comme le symbole des épreuves passées, futures et présentes, que les femmes ont traversé́, traversent et traverseront encore” explique la réalisatrice Marion Castéra. Des images fortes et étranges, reflet de l’esprit sorcier de La Chica, dont le nouvel album piano-voix sortira le 4 décembre.

leonard lasry
Léonard Lasry

Léonard  LasryA faire comme si

Léonard Lasry a toujours mille projets en cours. Compositeur-interprète, réalisateur, créateur avec son frère aîné d’une marque de lunettes “Thierry Lasry”, il adore la mode, le cinéma, ou le monde de la nuit du Crazy Horse, pour lesquels il compose régulièrement. Passionné de musique, il a fondé 29 Music, label artisanal qui compte des artistes comme Jay Jay Johanson, Marie France ou Elisa Point. Auteur de plusieurs albums (Avant la première fois, Me porter chance, L’exception…) il revient avec le tubesque A faire comme si, titre co-écrit avec Elisa Point, extrait de son prochain album Au hasard cet espoir à paraître le 12 février 2021. Une chanson à la mélodie entêtante où l’on retrouve son style musical atypique, aux confins de la pop et de la variété. Une invitation au voyage et au rêve illustré par un clip aux images géométriques en noir et blanc, réalisé par Romain Gauthier.

Victor Hache

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez un commentaires
Merci d'entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.